Xenoblade Chronicles X testé par GameFocus

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Xenoblade Chronicles X
  • Date de sortie : 4 décembre 2015
  • Console : 
  • Éditeur : Nintendo
  • Développeur : Monolith Soft
  • Genre :
  • Cote ESRB : Adolescents

Ça y est, le successeur spirituel de Xenoblade Chronicles Wii est enfin disponible! Sous la direction du talentueux Tetsuya Takahashi et développé une fois de plus par Monolith Soft, Xenoblade Chronicles X est une toute nouvelle aventure propulsant le joueur vers le futur, sur une tout autre planète. Voici mon avis sur cette exclusivité Nintendo Wii U.

Histoire

C'est en 2054, jour où la Terre est tombée suite à une terrible bataille. Des humains ont créé d'immenses arches spatiales permettant de s'envoler vers les étoiles, dans l'espoir qu'un jour, ils tomberont sur une planète habitable. Malheureusement pour eux, un seul vaisseau a survécu : la Baleine Blanche. Attaquée par l'un des vaisseaux spatiaux responsable de la destruction de la Terre, la Baleine Blanche s'écrase en catastrophe sur la planète Mira. C'est là que vous entrez en jeu.

Bienvenue sur Mira

Après avoir passé par la création de votre personnage masculin ou féminin dans un système de création plutôt riche et complet, l'aventure débute alors que l'on vient vous extirper d'une capsule de sauvetage. Rapidement, on vous lance dans l'aventure, sans rien vous expliquer, une sensation de panique s'empare de nous. N'ayez crainte, les choses vont ralentir et on prendra le temps de bien vous expliquer les choses par la suite.

Fonctionnement

Xenoblade Chronicles X est un jeu de rôle-aventure orienté action, proposant des combats en temps réel. C'est un mélange que j'aime bien, concocté et exploité avec brio par Monolith Soft. Bien entendu, les occasions pour affronter diverses créatures de la magnifique planète Mira sont légion. De la petite bestiole rampante, au monstre à écailles de taille titanesque, en passant par une étrange créature volante à tentacules ou le robot assassin, le bestiaire de Xenoblade Chronicles X est savoureux et complètement déjanté. Par chance, ces créatures ne sont pas toutes agressives (si on ne les dérangent pas bien sûr). On peut se balader, explorer les continents de la colorée planète sans se faire attaquer par toutes les créatures qui croiseront notre route (sur la même route on peut croiser une créature de niveau 6, puis une de 42, ensuite une de 12, c'est souvent très impressionnant et ajoute un savoureux sentiment de vulnérabilité et de respect envers la planète et sa faune). Mais lorsque l'affrontement est inévitable, il faut agir vite, déployer les bonnes attaques au bon moment avec nos armes à feu ou nos attaques de mêlée. À ce sujet, le jeu nous laisse vraiment à nous-mêmes, nous incitant à y aller d'expériences et de tests.

Combats

Le système particulier des Arts et sa barre d'actions exige un certain apprentissage et quelques heures de jeu avant de se sentir à l'aise avec ce dernier. Ayant joué au précédent opus, je m'y suis rapidement retrouvé, mais pour quelqu'un qui débute avec la série, prévoyez davantage de temps avant de ressentir une certaine confiance avec la chose. Personnellement, j'adore ce système de combat que l'on développe avec le temps, très tactique au fil de notre progression, rapide, avec de nombreuses modifications à apporter, changement d'attaques à appliquer. Notons également le brio des alliés contrôlés par intelligence artificielle qui sont toujours efficaces en situation de combat, jamais nuisibles, toujours au bon endroit pendant nos nombreuses phases d'exploration, bravo!

GamePad

L'usage du GamePad proposé par Xenoblade Chronicles X est merveilleusement bien adapté pour la Wii U. Le studio a parfaitement saisi l'expérience recherchée par les joueurs sur un GamePad, expérience que les joueurs demandaient depuis son annonce en 2012 (et malheureusement pas toujours bien exploité depuis son lancement avec d'autres jeux). Outre le fait qu'il soit possible de jouer entièrement en mode Sans TV sur son GamePad (toujours aussi utile, d'autant plus avec un jeu de cette envergure), l'écran du GamePad servira principalement de carte interactive. Ultra riche et complète, elle permet de consulter des notes sur nos différentes sondes minières, effectuer nos déplacements rapides, fouiller la carte et ses nouveaux points d'intérêt. On a un peu l'impression d'avoir un mini Google Map entre nos mains.

L'immensité de la planète Mira

Autant le dire tout de suite, le terrain de jeu proposé par Xenoblade Chronicles X est le plus grand que j'ai eu la chance de parcourir dans un jeu vidéo. La planète est immense, regorge de lieux caché à découvrir, propose des environnements très variés qui regorgent de beauté, de couleur et de richesse. Découvrir une nouvelle plage, nager pendant une heure à la recherche d'une île mystérieuse, découvrir une immense grotte bourrée de précieux métaux, tomber sur une jungle à la végétation luxuriante avec des créatures dont les proportions dépassent l'entendement, c'est la totale. Le jeu favorise et encourage fortement l'exploration, ce que l'on fait avec plaisir et dans une liberté complète, le monde étant accessible dès le départ. Si les distances à parcourir sont très longues à pied (mon personnage doit avoir de méchantes grosses cuisses après toute cette marche), tout va beaucoup plus vite lorsque l'on a accès aux superbesméchas Skell. Dommage, on y a accès qu'après une vintaine d'heures de jeu environ, voire un peu plus. Par chance, il est possible d'utiliser la fonction des déplacements rapides si on en a assez de marcher.

Rappelons que notre rôle dans l'aventure est en quelque-sorte celui d'un explorateur, d'un découvreur qui pourra apporter quelques richesses aux résidents de New Los-Angeles (notre immense vaisseau spatial écrasé sur Mira) par la pose de sondes minières. Outre la possibilité de développer une classe de personnage, une spécialité, un clan, bref tout ce que vous pouvez imaginer dans un jeu de rôle, il faudra également installer ces sondes à des endroits précis. Celles-ci permettront de recueillir du minerai et différentes ressources pour les habitants. Et là je me suis dit : "Bon, c'est quoi cette histoire de sonde et d'exploitation minière..." mais bon au final, j'ai adoré la façon dont tout cela est amené.

Graphismes

Xenoblade Chronicles X est le plus beau jeu que j'ai joué sur Wii U, point final. L'environnement est ultra détaillé, riche, coloré, éclaté, spectaculaire. Chaque prise de vue est digne d'un paysage de carte postale, que ce soit en plein jour sous un soleil de plomb, sous la pluie, en pleine forêt près d'un lac, au sommet d'une montagne, au coucher du soleil dans la mer, ou en pleine nuit avec ses étoiles filantes et ses aurores boréal (ah oui, la météo change très vite sur cette planète). Les seuls irritants du côté visuel, sont la petitesse des écritures dans les menus (même si on a une grosse télé) et la rigidité des personnages. Pour le reste, c'est du bonbon pour les yeux. Ah oui, il est possible d'ajuster le zoom de la caméra, allant d'une vue très éloignée, à une vue à la première personne. Imaginez l'immersion, le sentiment ressenti par un Xenoblade en réalité virtuelle (VR). Peut-être pour le prochain, qui sait.

Son et musique

L'ambiance sonore est savoureuse et efficace, rien de négatif de ce côté. Les voix sont en anglais (sur ma copie physique), jouées de façon convenable et convaincante dans les cinématiques (et il y en a plusieurs, cinématiques qui ne sont pas toujours intéressantes). Pendant les affrontements, les personnages vont de commentaires positifs ou négatifs mais bon, on ne saisi pas toujours ce qu'ils nous disent à travers le bruit des affrontements. Point de vue musical, les trames présentent dans le jeu sont correctes, sans plus. On a le sentiment que le jeu possède un lot de chansons pour les phases de combats, pour les moments de discussions dans la ville, pour chaque secteur de la planète et selon l'endroit où nous sommes, ces pièces joueront au hasard de façon aléatoire. Résultat, ça ne fonctionne pas toujours avec l'action en cours. Cela m'a irrité par moment.

Durée de vie

Le temps applicable à Xenoblade Chronicles X se compte en centaines d'heures. Le monde est immense, bourré de choses à faire et à découvrir. Les missions secondaires et tâches annexes (que l'on sélectionne aussi dans l'ordinateur de la base) se comptent par dizaines. Sans oublier tous ces personnages qui croiseront notre route, qui traînent ici et là de par le monde, qui veulent se joindre à notre petit groupe. Et que dire des missions de la campagne principale du jeu, missions qui sont assez longues et dont les chapitres sont parfois accessibles qu'après avoir atteint certains objectifs de notre progression. Je me suis d'ailleurs cherché à quelques occasions dans mes premières parties, me demandant ce que je devais faire pour progresser. Mais avec le temps, on s'habitue et on prend plaisir à choisir les missions qui nous intéressent et une fois sélectionnées, on peut appliquer si on le souhaite, une flèche qui nous indiquera la direction à prendre pour rejoindre l'objectif. Certaines missions demanderont la cueillette d'un objet précis, la récupération de pinces de crabes géantes, de repérage d'un monstre, d'aller donner un coup de main à un pilote de Skell, etc. Soulignons également qu'il est possible de partager des informations vitales en ligne, d'exécuter des missions avec un escadron en ligne pour battre d'énormes monstres, etc. L'histoire du jeu? Je l'ai trouvée intéressante, sombre et passionnante, mystérieuse à souhait. Certains lui reprocheront d'être longue à démarrer, mais avec une histoire d'une telle envergure, il est primordial de bien mettre en place toutes les principales pièces du puzzle.

Focus final

S'agit-il ici du meilleur jeu à avoir vu le jour en 2015 sur Wii U? Oui, sans aucun doute. Pour autant que vous ayez une certaine attirance envers un tel jeu. Jouer à Xenoblade Chronicles X c'est un peu comme suivre un cours à l'école. Il y a tellement de choses à apprendre, à assimiler, à comprendre, mais toute cette connaissance que vous allez acquérir au sortir de ce cours, changera à jamais la personne que vous êtes (jusqu'à un certain point bien sûr). Si le goût de l'aventure vous intéresse, initié ou non avec la licence, l'achat d'une Wii U pour ce jeu se justifie. Vous êtes amateur de J-RPG et n'avez pas de Wii U? Foncez sur ce jeu, vous ne serez pas déçu! Assurément dans mon TOP 5 de l'année 2015. Quand on parle d'un excellent rapport ''Qualité-Quantité/Prix'' c'est difficile de faire mieux.


+Pour
  • -Immense monde à explorer toujours avec plaisir
  • -Le plus beau jeu sur Wii U
  • -Bestiaire vraiment impressionnant
  • -Énormément de choses à faire
  • -Durée de vie énormissime
  • -Les Skells
  • -Système de combat
  • -Intelligence artificielle satisfaisante
  • -Histoire sombre et mystérieuse
  • -Chargements très rapides
-Contre
  • -Musiques rarement à propos
  • -Un peu trop long avant d'avoir un Skell
  • -Écriture des menus trop petite
Steeve Tremblay donne la note globale de 9.0

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUSBLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS

Recherche

Publicité

PREMIÈRES IMPRESSIONS

Dany & Reny Show

Dany & Reny Show épisode 3, format Balado

Lire la suite...

Dany & Reny Show épisode 2, format Balado

Lire la suite...

TESTS DE JEUX RÉCENTS

Super Mario 3D All Stars, notre avis

Lire la suite...

On a joué à Watch Dogs Legion et voici ce qu'on en pense

Lire la suite...

Notre test de Kingdoms of Amalur: Re-Reckoning

Lire la suite...

On a joué à Samurai Jack Battle Through Time

Lire la suite...

Notre avis sur Battletoads

Lire la suite...

Voici notre test du jeu NHL 21

Lire la suite...

On a joué à Crash Bandicoot 4 : It's About Time et voici ce qu'on en pense

Lire la suite...

Notre test de Tony Hawk's Pro Skater 1 + 2

Lire la suite...

Dernières sorties jeux

Les sorties jeux vidéo cette semaine - 26 au 31 octobre 2020

Les sorties jeux vidéo cette semaine - 26 au 31 octobre 2020

Lire la suite...

Audio : Podcast & Radio

GF sur Facebook

Sondage GF

Allez-vous acheter une des nouvelles consoles cette année?

Médias sociaux

À voir sur GF...