Test :: GRID 2 ( Xbox 360 )
×

Annonce

Component for comments not installed!

Notre test de GRID 2
GRID 2
  • Date de sortie : 30 mai 2013
  • Console :
  • Éditeur : Codemasters
  • Développeur : Codemasters

Il y a quelques années, Codemasters se positionnait comme développeur dorénavant centré exclusivement vers les jeux de course suite à quelques tentatives sans succès dans les jeux de tir avec la franchise Operation Flashpoint par exemple. Le créateur de Collin McRae Rally, une série mythique, se portait ensuite acquéreur des cendres de Sega Racing Studio qui avaient travaillé sur Sega Rally Revo pour les intégrer dans ses équipes de développement chez Codemasters. Mais ce n'est pas tout puisque Codemasters mettait également au point un puissant moteur l'EGO Engine pour propulser ses futurs projets, DiRT et GRID. Le succès fut instantané dans les deux cas avec des ventes très respectables. GRID avait d'ailleurs frappé un gros 9,5 sur 10 comme pointage sur GameFocus à l'époque en 2008. Mais pour une raison étrange, il aura fallu attendre plusieurs années avant de ne voir arriver un GRID 2 alors que DiRT s'est décalé en trois versions plus une version téléchargeable nommée Showdown depuis. Aujourd'hui, à l'aube d'une nouvelle génération de consoles nous arrive enfin GRID 2, un racer plein de promesses qualifié d'accessible et dynamique par Codemasters. Voici nos impressions de GRID 2.

Bienvenue dans la World Series Racing, une nouvelle ligue de course mondiale initiée par le pilote Patrick Callahan. Le but est de couronner les pilotes les plus complets capables de conduire sur différentes épreuves avec différentes voitures, et ce, dans quelques-uns des endroits les plus populaires du monde tels que la Californie, Miami, Paris, Barcelone, Abu Dhabi, Hong Kong, Indianapolis, et quelques autres pistes de ville comme Chicago. La devise du jeu est centrée autour du nombre de fans gagnés par épreuve et non par de l'argent. Plus nous performons en course et plus le nombre d'admirateurs qui nous suit grimpe. Les fans nous permettent d'accéder à de nouvelles épreuves divisées en saison. Les épreuves proposées dans le jeu n'ont rien d'original en soi ayant été repiquées dans d'autres jeux connus tels que Project Gotham Racing et Need For Speed par exemple. Ce n'est pas une mauvaise idée puisque l'ont ne met pas beaucoup de temps pour monter en selle et se battre sur la piste. Ainsi, vous y retrouverez des courses régulières, des courses de chrono visant à battre le temps imparti, des courses d'élimination dans lesquelles est éliminé un pilote par tour, du drift, des épreuves Touge et des défis.

grid2

L'un des aspects remarquables du jeu GRID 2 se situe au niveau des superbes graphismes. La modélisation des voitures, les paysages et les pistes sont excessivement détaillés. La chaussé par exemple, a fait l'objet de beaucoup de soin pour la rendre réaliste. Pour y parvenir, les concepteurs ont ajouté des défauts au revêtement ce qui répond bien aux critiques de Grid premier du nom qui était trop propre, trop parfait. Ici on peut constater les changements de textures sur le sol qui d'ailleurs n'offre pas la même adhérence que l'on pense aux grilles d'égout et aux pavées en blocs qui font glisser les pneus un peu plus que l'asphalte usé. Également on remarque des déchets qui volent au vent au-dessus de la piste et des animaux qui traversent parfois la route lors d'épreuves en campagne. À la fin de chaque épreuve, on peut voir que notre voiture est escamotée et sale ce qui contribue au réalisme. Toutefois, la voiture est remise toute seule en état sans vous couter quoi que ce soit, ce qui est dommage.

Parlant de dommages, ceux-ci peuvent mener à la fin de votre course si vous ne faites attention à votre monture. Il vous faudra apprendre à bien gérer vos risques d'accrochages pour vous rendre à bon port. Mais dites-vous que GRID 2 pardonne beaucoup en raison du système de Flashback qui vous permet de revenir en arrière de plusieurs secondes pour reprendre à un endroit que vous maitrisez bien pour éviter l'accident que vous venez de causer. Naturellement, le nombre de Flashbacks que vous avez dépend du niveau de difficulté que vous avez choisi. Comme l'utilisation des Flashbacks n'altère en rien le nombre de fans gagné à la fin de l'épreuve, il n'y a que peu de chance que vous y pensiez à deux fois avant de les utiliser au complet ce qui rend le jeu facile.

Alors que le déroulement du jeu est rapide, il convient de le caser plus dans la catégorie arcade avec réalisme que simulation. Les voitures se contrôlent bien et respectent généralement assez bien la motorisation et le poids. Ainsi une voiture propulsion lourde ne se contrôle pas comme une intégrale légère. Mais, le tableau de description de chaque est trop imprécis ce qui ne nous permet pas d'être sur de notre choix. Il aurait été bien de permettre de façon facultative l'affichage de données plus précises sur chaque voiture accompagnées d'images et d'un historique de la voiture par exemple.

Mais ma principale critique face à GRID 2 est que je ne comprends pas bien le but du jeu. Naturellement c'est de faire des courses, mais je veux dire précisément que le fil conducteur et la logique derrière les types de voitures qui s'affrontent m'échappent complètement. Ainsi comme amateur de course, je ne peux comprendre et même apprécier voir affronter ensemble un gros "muscle car" américaine Barracuda contre une Nissan 300 ZX. L'une est lourde et superpuissante tandis que l'autre est légère et souple en virage. Et c'est comme ça tout au long de notre progression alors que nous sont proposées des voitures qui n'ont pas grand-chose en commun. À vous de trouver celle qui vous convient vous me direz, mais quand même, il y a un bout à tout.

Grid2

Mais de tout les irritants, le majeur pour moi demeure l'absence d'un miroir avec la vue sur le capo. Si comme moi vous conduisez avec une vue rapprochée, vous êtes clairement pénalisés dans le jeu puisque vous êtes incapable de vous battre avec les pilotes qui vous attaquent derrière. Attaquer est un mot faible puisque les pilotes AI sont très et même trop agressifs sur la piste sans recevoir de sanction. En fait, les seules sanctions réellement décernées sont pour avoir coupé une courbe, pour le reste on vous dit simplement au radio de vous calmer. J'imagine qu'à un certain point on vous retire de la piste si vous en faites trop, si c'est le cas, je ne m'y suis pas rendu. Pour revenir à la vue, on peut presser le stick analogue de droit pour jeter un œil à l'arrière, mais ce n'est pas suffisant, car en situation de course, on veut pouvoir savoir en tout temps où sont les adversaires. Admettez que de presser le stick dans une courbe n'est pas idéal. Autre désappointement, il n'y a pas de vue d'intérieur des voitures. Impardonnable, je peux comprendre la lourde tâche de reproduire les habitacles fidèlement, mais à la limite, un seul type de cockpit avec contour flou noir aurait été suffisant pour faire plaisir à ceux qui aiment cette vue.

Je trouve également que les concepteurs n'ont pas été très généreux au niveau de la télémétrie. Alors que les Gran Turismo , Forza et Need For Speed nous offrent une panoplie d'informations utiles sur la distance qui nous sépare de la voiture de devant et de derrière, trop souvent dans GRID 2 on se pose des questions ce qui devient agaçant. Même chose sur la distance qui nous sépare de la fin d'une épreuve qui n'est pas toujours présente dans les épreuves. Heureusement nous avons droit à une carte miniature, notre position et notre temps au tour, mais c'est tout. À un certain point, je me suis même demandé si c'était réellement des amateurs de course qui avaient élaboré le produit qui provient d'un studio supposément « spécialiste » de la course.

screenlg2

Le déroulement de notre campagne solo se déroule de façon anémique sans trop de passion. L'animateur qui nous guide dans notre progression est sans âme, sans émotion et sans passion ce qui rend l'expérience plus endormante que réellement enivrante. Heureusement, après avoir complété les saisons de la campagne nous attendent les différents modes en ligne. Premier constat, encore là des voitures inégales se font la lutte ce qui saura en décourager plus d'un. Pour ma part, de courir quand vous êtes de niveau 1 en ligne contre des niveaux 27 m'a fait abandonner rapidement. Si au moins nous avions quelques voitures de notre progression solo, mais non, vous devez vous battre avec des voitures de base contre des types qui ont modifié leurs voitures. J'imagine que j'aurais pu créer moi-même une épreuve en ligne avec des critères de voitures de forces égales.

Tout n'est pas que sombre dans GRID 2 puisque je dois vous admettre que le jeu tire admirablement bien profit d'un volant. Soudainement, on sent faire un avec la voiture surtout en utilisant un volant avec retour de force qui nous permet de sentir les défauts du sol et les impacts des accrochages. Il s'agit d'un des meilleurs jeux sur Xbox 360 pour être joué avec un volant.

Xbox-360-Wireless-Racing

Focus final
Je suis déçu de GRID 2. J'ai du mal à comprendre pourquoi Codemasters a planché si longtemps pour nous produire ce jeu joli, mais incompréhensible. Il s'agit pour moi d'un ramassis d'idées captées à droite et à gauche mises en ensemble avec un fil conducteur maigre qui se cache derrière une espèce de compétition mondiale qui a pour but devenir le circuit de course le plus populaire au monde. Bien sûr GRID 2 parvient à nous procurer de bons moments en piste qui sont malheureusement entrecoupés de moments moins intéressant comme celui de courir dans des routes sinueuses et étroites avec des voitures superpuissantes. Même les bonnes idées de GRID ont été abandonnées dans GRID 2 avec la gestion de l'écurie que nous avions dans le premier qui était merveilleuse. Les commanditaires sont bien de retour, mais au détour, il y en a tellement qu'on finit par ne plus lire les objectifs imposés par les sponsors et les choisir au hasard pour retourner en piste le plus vite possible. Pour toutes ces raisons, je considère GRID 2 comme un jeu de course relativement banale qui ne passera pas à l'histoire. Si vous pouvez encore trouver le GRID original, il est nettement supérieur à GRID 2.


+ Pour
  • Très beaux graphismes
  • Les défauts de la pistes exemplaires
  • Physique de voitures étonante
  • Se joue merveilleusement bien avec un volant
- Contre
  • Présentation terne et endormante des animateurs
  • Pas de miroir avec la vue rapprochée (c'est un crime)
  • Pas de vue dans le cockpit
  • La I.A. incroyablement agressive
  • Pas de gestion d'écurie, pas de modif
  • Les choix de voitures très très très questionnables dans les épreuves
  • Un jeu qui devient très emerdant à la longue
Frédéric Laroche donne la note globale de 7.8

Recherche

PREMIÈRES IMPRESSIONS

GF recommande

Les sorties jeux vidéo cette semaine (9 au 13 décembre 2019)

Lire la suite...

Sondage GF

Croyez-vous aux chances de succès de Google Stadia

Médias sociaux

À voir sur GF...