Test :: MX vs ATV Supercross ( PlayStation 3 )

Notre test de MX vs ATV Supercross
MX vs ATV Supercross
  • Date de sortie : 27 octobre 2014
  • Console :
  • Éditeur : Rainbow Studios
  • Développeur : Rainbow Studios

Il y a de ces jeux qui n'exigent aucun tutoriel, que tout joueur peut prendre en main rapidement. Vous savez, ce genre de jeu dans une soirée entre amis qui peut s'intégrer facilement sans longues explications à votre party? La série MX vs ATV n'est probablement pas le premier titre auquel nous pensons, mais pourtant correspond parfaitement à cette description. Un bouton pour accélérer, un bouton pour freiner et pas de mode histoire avec des points de sauvegarde ''à risque''. Simple n'est-ce pas? Piloter une moto ou un véhicule tout-terrain (4 roues) à travers un circuit intérieur en terre, bourré de sauts et de courbes en épingles oui, c'est attirant. Ça semble simple d'approche, pas trop intimidant. Est-ce vraiment le cas? Voici notre avis de MX vs ATV Supercross.

C'est l'équipe de développement Rainbow Studios a pris la relève de la série MX vs ATV, celle-ci étant désormais dans les mains de l'éditeur Nordic Games qui a racheté les droits à THQ. Pour la première fois de la licence, c'est donc un tout nouveau studio qui se charge de développer le nouveau MX vs ATV.

Jouabilité

Prévoyez une bonne heure pour vous sentir à l'aise avec les contrôles, pour ressentir un certain confort avec ceux-ci. Bien que le jeu peut sembler facile d'approche au premier regard, le tout se corse rapidement durant les premières minutes et surprendra le joueur qui s'attend à performer dès les premiers tours. Oui, la base est simple et efficace : gâchette droite pour l'accélérateur, gâchette gauche pour les freins, évidemment. Mais la complexité réside dans le pilotage. On dirige la moto ou le 4 roues avec le stick gauche, mais le stick droit sert à diriger le corps du personnage, la direction vers laquelle il dirige son poids. Exemple, vous tournez à droite, vous penchez votre corps (avec le stick droit) vers la droite. Cette manoeuvre vous permet donc d'exécuter de fantastiques virages serrés en relâchant le moins longtemps possible l'accélérateur pour ainsi, repartir rapidement vers le prochain saut. De plus, ajoutez à cela le bouton 1 (celui de gauche sur la manette) pour rétrograder d'une vitesse tout juste avant un saut pour ainsi, accélérer encore plus rapidement en donnant plus de puissance au moteur. Même si les motos et 4 roues sont à transmission automatique, le principe de rétrograder d'une vitesse s'applique et se doit d'être bien maîtrisé et utilisé (si on veut performer). Une fois le système bien assimilé (s'incliner du bon côté et rétrograder d'une vitesse au bon endroit pour un punch de puissance), piloter son bolide à travers les 17 pistes procure un véritable sentiment de satisfaction et de plaisir.

Graphismes

Le rendu visuel est tout de même joli sur piste. Les véhicules et pilotes sont bien modélisés, de même que les animations qui sont plutôt réussies. Tout bouge bien, on remarque avec plaisir la terre qui virevolte en tous sens, le chandail du pilote qui frappe au vent, même le poignet du pilote qui s'active sur l'accélérateur de sa moto. Pas de véritable cinématique, si ce n'est la courte intro d'une fille qui agite un drapeau (c'est toujours la même vidéo). Trois types de vue sont offertes, soit à l'arrière du véhicule (classique), en vue externe éloignée comme de côté (pas vraiment évident de conduire avec cet angle) et à la première personne (pour voir à travers les yeux du pilote). Cette dernière est d'ailleurs étonnamment efficace et vraiment bien rendu à l'écran. Le ''feeling'' de pilotage dans les bosses est vraiment agréable avec cette spectaculaire vue. Quoique au final, je joue davantage avec la vue arrière traditionnelle. Mais il m'est arrivé à plusieurs reprises d'alterner entre celle-ci et la vue à la première personne.

Son et musique

L'ambiance sonore est plutôt efficace. Bruit des moteurs pas trop agressant, malgré qu'ils se ressemblent tous. Bien aimé l'effet sonore lorsque nous sommes au sommet d'un saut, le moteur résonnant clairement de façon réaliste, un peu comme ''au repos'' entre deux vitesses, attendant d'atterrir au sol pour être à nouveau poussé à plein régime. La musique, de type punk-rock est efficace et nous porte bien dans l'expérience particulière de l'univers Supercross. Remarquez qu'en sortant de piste, le volume de la musique diminue, pour revenir à la normale lorsque nous revenons en piste. D'ailleurs, attendez-vous à sortir souvent de piste durant vos premières courses. Le système pour nous ramener (appuyer sur la croix) n'est pas très efficace, ni très rapide. Les sorties de pistes sont donc souvent dommageables sur notre rang en pleine course (passer de la 2e à la 8e place dans le temps de le dire). Pour ma part, je préfère revenir en piste de moi-même, sans appuyer sur la croix, car il est toujours possible de revenir en piste en chevauchant un matelas en mousse de bord de piste ou une barrière de plastique. Évidemment, pour éviter tout cela, il suffit de bien attaquer les bosses.

Durée de vie

MX vs ATV Supercross se déroule entièrement sur circuit intérieur (c'est ça des courses de type Supercross). Vous visiterez donc 17 arénas/stades (donc 17 villes/pistes). Ce n'est pas énorme, mais ça me convient. On se retrouve donc à Dallas, Phoenix, Denver, Toronto, Anaheim et j'en passe. Non, pas de Stade Olympique de Montréal. Mais bon, les pistes au final, se ressemblent pas mal toutes si ce n'est le nombre de bosses à apprivoiser qui diffère d'un endroit à l'autre et le nombre de courbes. Un mode solo de type ''course unique'' pour s'amuser à battre son temps record, mode fort agréable pour une petite partie rapide. Un mode ''carrière'' proposant 11 championnats, lesquels offrant chacun entre 8 et 17 épreuves.

Le jeu offre également la possibilité de jouer avec un ami en mode local en écran scindé (pas idéal côté visuel pour bien performer ayant l'écran coupé en deux), mais aussi de jouer en ligne contre plusieurs. On se retrouve donc en ligne, dans un stade à parcourir le trajet de la course pour le plaisir, à attendre que les autres joueurs se connectent. Malheureusement, personne ne vient. Oui, la connexion aux serveurs est rapide, mais il n'y a personne pour jouer. Le mode multijoueur en ligne devient donc par défaut et malgré lui, un excellent ''mode libre'' où on peut s'exercer au maniement de notre moto/quatre roues et ainsi peaufiner librement sans être dérangé, nos techniques de pilotage.

Dans tous les modes de jeu, il est possible d'ajuster au départ, la durée de la course, soit entre 3 et 30 tours. Selon le nombre de tours, il y a évidemment, toujours espoir de remonter la pente et terminer dans les meneurs. Il ne faut jamais abandonner! Pour finir, sachez qu'à chaque course, vous débloquez différentes pièces d'équipement pour vos motos et quatre roues, applicables autant du côté de l'esthétisme, qu'au niveau des performances des véhicules. Par contre, est-ce que ces améliorations et modifications de véhicules se remarquent réellement tant que ça en piste? Pas tellement. Oui un peu, mais pas tellement.

Focus final

Est-ce que Nordic Games a bien fait de racheter à THQ la licence MX vs ATV? Auraient-ils dû laisser sombrer dans l'oubli ce jeu de course de moto/quatre roues en circuit intérieur? Non. MX vs ATV Supercross est un bon jeu de course pour passer du bon temps, seul ou entre amis à se prêter la manette pour essayer de battre le temps de l'autre. Un jeu qui permet de belles parties rapides, idéal pour décrocher entre deux parties intenses de votre jeu favori. Oui, vous aussi vous direz : ''Bon, je fais deux ou trois courses à MX vs ATV Supercross pour décrocher un peu avant d'aller au lit''.

Verdict: Probablement le dernier jeu de la série à paraître sur console d'ancienne génération, lequel est vendu à 29,99$. À ce prix, le jeu vaut l'achat. 


+ Pour
  • Vue à la première personne
  • La possibilité de modifier son véhicule
  • Jeu idéal pour une partie rapide
  • Une fois bien maîtrisé, vraiment amusant et satisfaisant
- Contre
  • Prise en main demande un bon apprentissage
  • Multijoueur en ligne désert
  • Chargements un peu longs
  • Système de retour en piste inefficace
  • On se lasse de toujours faire du Supercross, vaut mieux y aller à petites doses
Steeve Tremblay donne la note globale de 6.9

PREMIÈRES IMPRESSIONS

Médias sociaux

Qui est en ligne?

Nous avons 1617 invités et aucun membre en ligne

Sondage GF

Allez-vous acheter la Xbox One X?

Commentaires récents