Test :: Randal's Monday ( PC )

Notre test de Randal's Monday
Randal's Monday
  • Date de sortie : 11 novembre 2014
  • Console :
  • Éditeur : Daedalic Entertainment
  • Développeur : Daedalic Entertainment

Les jeux de type pointer-et-cliquer, ou point-and-click, sont revenu à la mode ces dernières années. Les premiers jeux d’aventure de ce type sont apparus dans les années 70 et ont connu un grand succès à travers le monde entier. Telltale Games est l’un des studios les plus populaires de ces dernières années avec ces jeux de type pointer-et-cliquer épisodique tels que The Walking Dead, The Wolf Among Us, etc. D’autres studios tentent aussi l’aventure de créer ce type de jeux. C’est le cas de Daedlic Entertainement à l’origine de Munin, Journey of a Roach et plusieurs autres avec leur nouveau jeu intitulé Randal’s Monday. L’équipe de game-focus vous propose le test de ce jeu indépendant fort intéressant disponible uniquement sur PC.

Randal Hicks, un kleptomane intéressé que par lui, voilà le personnage que vous incarnez dans Randal’s Monday. Accompagnez le avec plusieurs membres de son entourage tels que son meilleur ami Matt Griffin, un homme qui boit plus que son corps peut encaisser ou bien l’un de vos amis du collège, Charlie, fière propriétaire d’une boutique de bande-dessinée. Comme vous vous en doutez, le jeu ne s’adresse pas aux enfants, il contient plusieurs dialogues violents et du langage explicite. Plusieurs peuvent être repoussés par son côté grossier, mais Randal’s Monday utilise ce dernier d’une manière humoristique sans atteindre les blagues de mauvais goût.

randals-monday-7

Une jouabilité qui ne réinvente pas le genre

Depuis sa création, le point-and-click a peu évolué dans sa jouabilité et le jeu de Daedlic Entertainment ne fait pas exception à la règle, mais reste tout de même très amusant. Le système est simple, mais fonctionne très bien. Vous bougez votre personnage avec votre souris et cliquez sur cette dernière pour effectuer l’une des trois actions réalisables dans Randal’s Monday soit parler, prendre ou regarder. Les développeurs vous permettent même de choisir le mode de fonctionnement de votre souris. Vous pouvez choisir entre le mode ancienne génération ou bien nouvelle génération. Ces deux modes vous permettent de sois faire un clic de souris pour effectuer l’une des trois actions possibles ou bien de faire un clic de souris pour ensuite choisir l’action désirée. À noter que dans les deux cas, le jeu fonctionne très bien et comprend l’action que vous tentez d’effectuer sans aucun problème.

Un univers particulier

Randal’s Monday vous propose de voyager à travers différents lieux de la ville et d’y rencontrer de nombreux personnages plus loufoques les uns que les autres. Lors de ces rencontres, vous pouvez choisir les dialogues que vous voulez appliquer à la discussion, ces derniers vous feront rigoler et les choix sont tous reliés à la personnalité de Randal, c’est-à-dire centrés sur lui-même. On retrouve de nombreuses références de la culture geek et cinématographique. Par exemple, dès le début de jeu vous êtes plongées dans cet univers humoristique et rempli de référence lors d’une rencontre avec votre meilleur ami et sa fiancée. Il décide de vous présenter la bague qu’il donnera dans très peu de temps à la femme de ses rêves et lorsque Randal la vois, il est tout de suite hypnotisé par la bague et la veux juste pour lui, un peu à la manière de l’anneau du Seigneur des Anneaux. Le jeu est rempli de petites références à la culture geek et fera plaisir à plusieurs joueurs.

randals-monday-1

Des graphismes de bande-dessinée

Même s’Il n’adopte pas des graphismes s’approchant de la réalité, Randal’s Monday offre une expérience visuelle très agréable à l’œil. Comme mentionné un peu plus haut, le jeu fait plusieurs références à la culture geek et l’aspect visuel du jeu est une autre référence avec des graphismes rappelant les couleurs et l’aspect des bandes dessinées d’aujourd’hui. L’univers est tout coloré et rappellera à certains, les dessins animés de leur enfance. Un style qui s’adapte très bien à ce type de jeu.

Un jeu de puzzle

Pour augmenter un peu l’action de son point-and-click, Daedlic Entertainment a implanté plusieurs énigmes et défis comme le fait plusieurs point-and-click. À différents endroits dans l’histoire, vous devez trouver des objets et les associer pour pouvoir passé à la suite de votre aventure avec Randal. Certaines énigmes sont plus difficiles que d’autres, mais dans l’ensemble le jeu est tout de même facile, il permet plus de passé un bon moment de détente plutôt que de vous casser la tête. Randal’s Monday est accessible à plusieurs personnes ayant de l’expérience sur les jeux vidéo ou non. Encore une fois, je vous rappelle que le jeu est destiné à un public adulte malgré sa faible difficulté et ses graphismes enfantins.

randals-monday4

Focus final

Il y a de plus en plus de jeu à succès de type indépendant et le studio Daedlic Entertainement en conçoit plusieurs depuis quelques années. Randal’s Monday fait partie de cette liste, car le jeu permet de vous détendre tout en proposant certains défis. L’univers du jeu permet de bien rigoler et faire référence à plusieurs films, séries et bandes dessinées pour le plus grand plaisir des joueurs. De plus, le jeu est entièrement traduit en français tout comme les dialogues, mais les voix originales sont conservées ce qui donne un charme au jeu. Malgré qu’il ne réinvente pas le genre, Randal’s Monday est sans aucun doute l’un des très bons pointer-et-cliquer des dernières années et mérite une attention particulière de la part des joueurs. Le jeu est disponible dès maintenant sur le site web du jeu ou bien sur la plateforme de téléchargement Steam pour une trentaine de dollars. Jusqu’au 19 novembre, vous pouvez profiter d’un rabais de 10 % sur l’achat du jeu.


+ Pour
  • Jeu traduit en françaisVoix anglaises conservéesHumour un peu violentGraphismes de bande-dessinées
- Contre
  • Destiné à un public adulteDifficulté pas très présente
donne la note globale de 7.9