Test :: Dojo Danger (iPhone/iPad) ( Mobile )

Notre test de Dojo Danger (iPhone/iPad)
Dojo Danger (iPhone/iPad)
  • Date de sortie : 14 mars 2013
  • Console :
  • Éditeur : Apple
  • Développeur : Apple

Un jeu de stratégie unique, mixant billard et pinball!!

Curieux mélange, vous direz! Mais c’est un peu la recette que nous propose la compagnie Kihon dans le jeu Dojo Danger sur ios. On y retrouve deux factions ninja vs zombie qui s’affrontent dans un dojo, et où chaque unité est en fait une « boule » avec une certaine grosseur, un look et des caractéristiques différentes (vitesse, force, etc.). C’est à partir d’une vue «du dessus», que le joueur effectue le déplacement de ses unités à l’aide d’une action de « glisse » et « lâche » à l’aide du doigt. Ce qui a pour effet de projeter la boule avec l’angle, la direction et la force souhaitée (un peu comme au billard!).

iPhone Screenshot 2

Les salles de combat sont bien détaillées au niveau graphique. Elles contiennent pièges, «rebondisseurs», trésors, et autres objets. Ce qui offre au joueur tout plein de possibilités pour exploiter stratégiquement l’environnement à son avantage pour, au final, causer des dégâts aux unités adverses. Par exemple, en frappant une boule adverse avec le bon angle, elle pourrait se retrouver projetée sur un «rebondisseur» et se voir catapultée directement en face de canons qui la bombarderont à plein régime! Particulièrement satisfaisant comme résultat! C’est d’ailleurs un point fort de ce jeu quand on réussit un coup d’éclat bien calculé!

Les contrôles fonctionnent relativement bien (sur mon iPad2), mais ne sont pas nécessairement ultra-précis. Ce qui fait que bien des fois, notre plan ne se déroule pas comme prévu, et déclenche plutôt une séquence difficilement prévisible d’enchaînements et de fracas entre boules et obstacles! Non pas que ce soit désagréable comme résultat, mais on se sent juste «moins» chef d’orchestre de cet opéra de la terreur! ;) Point à noter, pour annuler un mouvement en cours, il faut replacer le doigt exactement à la position de départ, mais ce n’est pas si facile et quand on ne réussit pas, l’unité se déplace d’une très courte distance, et se retrouve dans une position vulnérable pour une riposte adverse!

iPhone Screenshot 5

Le jeu nous propose une campagne 50 missions par faction mais la plupart des missions n’offrent pas vraiment un niveau de difficulté très élevée. La plupart du temps, on réussit à vaincre l’adversaire à la première tentative en environ 5 minutes. La campagne de jeu propose une durée de vie de l’ordre de 5-7h et est supportée par une histoire, disons-le, plutôt accessoire. La réussite d’une mission permet d’obtenir une récompense en pièces d’or, incluant des bonus si certains objectifs ont été rencontrés. Les pièces d’or peuvent être utilisées pour acheter de nouvelles unités ou pour acheter des «boosters» qui contiennent des pouvoirs aléatoires qui pourront être utilisés lors des combats (ex : augmenter la taille d’une unité, soigner, rendre une unité indestructible jusqu’au prochain tour, etc.).

Quand on progresse dans le jeu on se rend compte que les pièces d’or ne coulent pas à flot, et qu’on a le choix entre conserver notre or pour pouvoir acheter des personnages supplémentaires pour notre armée, ou bien la dépenser pour acheter des booster. C’est dommage car cela freine notre envie machiavélique de s’amuser avec l’éventail de pouvoirs à notre disposition, car on devient un peu plus économe dans notre gestion. Clairement que cela fait partie du modèle d’affaire de ce jeu qui se vend 0,99$ mais qui incite le joueur à acquérir des pièces d’or, des boosters ou de nouvelles unités en dépensant de vrais $, en se connectant avec un compte facebook, en jouant plusieurs jours d’affilé ou en attaquant le dojo d’autres joueurs.

iPhone Screenshot 4

Focus final

Malgré quelques irritants mentionnés précédemment, ce jeu unique demeure fort accrocheur. Dès que l’on commence à exploiter efficacement l’environnement (surtout les pièges!), les boosters et les forces des unités, on se plaît encore davantage à «brutaliser» l’adversaire et on a le goût de se la refaire au niveau suivant. Ce jeu ne se prend jamais au sérieux, demeure léger et tourne souvent vers le hasard, mais permet définitivement de passer un bon moment!


+ Pour
  • Original, accrocheur
  • Visuellement réussi
  • Bonne dose de stratégie
  • Bonne durée de vie pour un jeu iOS
  • Pas très difficile...
  •  
- Contre
  • ...pas très difficile
  • Contrôles manquent un peu de précision
  • Pas beaucoup de pièces d'or
donne la note globale de 8.0