Obama veut une réaction plus rapide des compagnies victimes de piratage

Obama veut une réaction plus rapide des compagnies victimes de piratage

DERNIÈREMENT SUR ACCROTECHNO

Depuis les deux dernières années, on ne compte plus les attaques informatiques sérieuses logées sur diverses compagnies grandes comme petites, qui ont impliqué la mise en péril de données privées de clients ou d‘employées. Dans plusieurs cas comme celui de Target aux États-Unis, les administrateurs ont été sévèrement critiqués pour leur lenteur à communiquer aux gens concernés ainsi qu’au gouvernement que des informations avaient été potentiellement compromises, ne laissant que très peu de chance à quiconque de réagir pour sécuriser par exemple son compte bancaire ou bloquer la carte de crédit.

Voilà que l’administration Obama s’attaque au problème et souhaite obliger par une nouvelle disposition de la loi les compagnies à divulguer une intrusion majeure à l’intérieur de 30 jours. Ainsi, en vertu de la « Personal Data Notification and Protection Act » dès la prise de connaissance d'une intrusion les autorités et les gens visés devront être avisé à l’intérieur de 30 jours sans quoi des pénalités importantes seront imposées.

Autant Target que Sony Pictures ont tenté d’étouffer les attaques le plus longtemps possibles avant d’en aviser les gens concernés ce qui ne serait plus possible avec la « Personal Data Notification and Protection Act ». Dossier à suivre.


BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUSBLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS

Recherche

Les derniers blogues et éditoriaux

Sondage GF

Attentez-vous la conférence E3 2019 de Microsoft?

Mots-clés populaires depuis 24h

Médias sociaux

À voir sur GF