Nintendo Wii : Les six premiers mois

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Six mois sont passés depuis le lancement de la dernière console de Nintendo, la Wii, et pour le moment, les commentaires varient. Bien que vos grand-mères n’ont jamais eu autant de plaisir devant un écran de télévision, les joueurs eux, commencent ou ont déjà commencé à sortir le chiffon pour dépoussiérer leur console de temps en temps. Bilan des six premiers mois d’une console qui est, encore à ce jour, presque introuvable partout.

 

Nintendo roule sur l’or

 

Commençons immédiatement par parler de ce qui n’atteint pas trop les joueurs en tant que tel : les ventes de la console. Si il y a quelqu’un qui peut être fier du succès de la Wii en ce moment, c’est bien Nintendo. En effet, la console se vend comme des petits pains chauds, partout à travers le monde. La Wii se rapproche déjà, après six mois de commercialisation, de ce que la Xbox 360 a accomplie en un an et demi. Bien entendu, la comparaison est plutôt inutile, car un des marchés où Nintendo excelle est tout simplement mort pour Microsoft : le Japon. Nintendo connait un succès fracassant, en vendant, semaine après semaine, la plupart des stocks de Wii disponibles. En Amérique du Nord, la console à connu le meilleur lancement de l’histoire, surclassant ainsi toutes les consoles de nouvelles génération (Xbox 360 et Playstation 3), ainsi que celles de la précédente génération (Xbox, Gamecube et Playstation 2). En Europe, le combat est un peu plus serré, mais la Wii réalise là aussi, d’excellente ventes.

 

Le bon

 

Même si le line-up de jeux n’est pas le plus fantastique jamais vu, il y a tout de même quelques titres qui méritent votre attention (et votre argent). Le premier titre important est tout simplement inclus avec la console : Wii Sports. Oui, ce n’est pas le plus beau jeu de tous les temps. Oui, la durée de vie est plutôt faible en solo. Oui, ça ressemble beaucoup plus à une démo technique qu’à un jeu complet. Mais mon dieu que ce jeu est amusant, et on ne pourrait trouver un meilleur jeu pour illustrer les possibilités de la console au grand public. Si Wii Sports n’a pas satisfait vos besoins de gamers, The Legend of Zelda : Twilight Princess est la meilleure solution. L’aventure est épique et plutôt longue, le gameplay avec la Wiimote et le Nunchuk est très intuitif, les graphiques tiennent la route, bref, c’est un Zelda, et Zelda, c’est, dans la quasi-totalité des cas, de la qualité. Mis à part ces deux jeux, Rayman Raving Rabbids ainsi que Trauma Center : Second Opinion sont deux jeux de lancement plutôt bons. Quelques semaines plus tard, d’autres titres sont arrivés. Le premier : Wario Ware Smooth Moves. Encore une collection de minis jeux, oui, mais elle est quand même très divertissante. De plus, le mode multi joueurs vaut le coup. Ensuite, ceux qui manquaient de manette se sont jetés sur Wii Play. Disons juste que si vous n’avez pas besoin de Wiimote supplémentaire, vous pouvez passer par-dessus. EA a par la suite offert quelques jeux intéressants, notamment SSX Blur et The Godfather (encore plus intéressant si vous n’avez pas fait les précédentes versions.), sans oublier Madden 2007 qui est disponible depuis le lancement. Et dernièrement, Intelligent Systems nous a offert le très bon Super Paper Mario, un habile mélange de jeu de plateforme, d’action, de rôle et d’exploration, enveloppé d’une bonne direction artistique et d’un script à se tordre de rire.


 

 

Si ces jeux ne suffisent pas à vous comblez, vous pouvez toujours vous tourner vers la Virtual Console. Celle-ci vous permet d’acheter de vieux jeux sur 5 consoles différentes (NES, Super NES, Nintendo 64, TurboGrafx16 et SEGA Genesis). Même si ce service semble ne pas obtenir trop d’attention, Nintendo, ainsi que les différents développeurs qui supportent la Virtual Console, ont définitivement délivré la marchandise depuis le lancement. Un peu plus de 90 jeux sont présentement disponible, et bon nombre d’entre eux sont des incontournables. Le prix est peut-être un tantinet trop élevé, mais certains jeux valent amplement le prix. Et bien entendu, personne ne vous oblige à acheter quoi que ce soit.

 

Finalement, Nintendo a tenu promesse en délivrant, aux dates prévues, les différentes chaînes annoncées. Ils nous ont même surpris en offrant le Everybody Vote Channel. Si vous n’avez pas encore télécharger la version finale de la chaîne Internet d’Opéra, faites-le immédiatement : c’est gratuit pour quelques temps encore, et cette dernière peut être bien utile si vous n’avez qu’un ordinateur a partager chez vous. Rien de mieux que de naviguer sur Internet, couché sur son sofa, hein ? Bien que l’intérêt ce ces chaînes est plutôt limité, elles sont gratuites, donc pourquoi pas en profiter ?

 

Le moins bon

 

Il y a cependant un petit problème avec les jeux de la Wii. Si on regarde vite fait les titres recommandables, la majorité viennent de Nintendo eux-mêmes. En effet, les éditeurs tiers semblent tous voir la Wii comme une seule chose : une vache à lait. La plupart des titres disponibles pour le moment sont des ports de jeux déjà sortis, ou encore des jeux qui sont similaires aux versions Playstation 2, avec comme seule nouveauté des contrôles plus ou moins bien adaptés. Et il est inquiétant de voir qu’après 6 mois, plusieurs éditeurs continuent à sortir et à annoncer ce genre de ports. Je suis persuadé que très peu de gens ont acheté la console pour pouvoir se refaire des jeux qu’ils ont déjà joués, avec des contrôles « nouveaux ». Non. Ce que les joueurs veulent, ce sont des jeux exclusifs, aux concepts frais et amusants. Autrement dit, ils veulent des jeux bâtis de toutes pièces pour la Wii, et non des jeux issus d’autres consoles qui ont été adaptés pour la Wii. Il est évident que le succès de la console a pris tout le monde par surprise. Du même coup, les éditeurs qui ne croyaient que les ventes de la consoles allaient décoller à ce point ont décidé de profiter de la vague de popularité en sortant lâchement quelques titres tous plus inintéressants les uns que les autres. Heureusement, les quelques éditeurs qui ont réalisé que la Wii avait un grand potentiel commencent à sortir des projets beaucoup plus intéressants (EA en est le meilleur exemple). La fin de l’année devrait donc être nettement plus intéressante à ce niveau.

 

Sinon, il est extrêmement décevant de voir que Nintendo a une génération et six mois de retard dans le domaine du Online. Mis à part les chaînes de la console, ainsi que le système de messagerie, aucun jeu n’utilise les fonctionnalités WiFi de la console. Seuls quelques jeux se servent du WiiConnect 24 (Elebits par exemple), mais aucun jeu n’a un mode « Online ». Et c’est extrêmement décevant. Encore une fois, les 6 mois à venir seront beaucoup plus intéressants que ceux passés, avec la venu des premiers titres en ligne, tels que Pokémon, Mario Strikers Charged, Battalion Wars 2, et espérons-le, Super Smash Bros. Brawl. Comme dirait l’autre, vaut mieux un mode Online avec des Friend Codes que rien du tout…

 

En conclusion…

 

Bref, c’est un bilan mitigé. Il y a beaucoup de choses à améliorer pour le futur de la Wii. Cependant, le meilleur reste définitivement à venir, et Nintendo fait amplement sa part pour offrir des produits de qualité. Les éditeurs tiers n’ont maintenant qu’à se botter le train un peu plus. Finalement, le lancement de la Wii ressemble beaucoup à celui de la DS : une console qui n’a accueillie que très peu de jeux en début de vie, mais qui aujourd’hui reçoit des titres de qualité à la pelle. Un mot clé s’impose : « Patience ».


BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUSBLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS