La Réalité Virtuelle : Le gaming des riches à cette étape

La Réalité Virtuelle : Le gaming des riches à cette étape

Les gros titres...

Sony et Microsoft vont travailler ensemble
Notre avis sur A Plague Tale: Innocence
Notre test du jeu Sniper Elite V2 Remastered sur Switch
Nintendo vous propose de faire l'achat de Bons afin d'économiser
Blogues

L’arrivée convaincante sur le marché d’une vague VR me pousse à me questionner sur comment le marché pourrait accueillir cette nouvelle forme de gaming. Bien sûr si on demande aux joueurs s’ils voudraient avoir un casque VR si on le leur donnait, la réponse serait dans la majorité des cas oui. Mais dans la réalité, notre budget divertissement n’a pas augmenté, nos revenus n’ont pas augmenté et l’accessibilité à cette nouvelle forme de divertissement qu’est la réalité virtuelle a un prix et il est énorme.

Prenons en exemple le casque HTC Vive maintenant proposé dans 24 pays. On doit compter en ce moment 1150 $ CAD pour se le procurer. Mais ce n’est pas tout puisqu’il faut s’assurer d’avoir un ordinateur capable de rouler les jeux Steam VR. Dans la majorité des cas, un changement de carte vidéo s’impose de la gamme GTX 970 ou plus ou son équivalent chez ATI, cartes avoisinant les 450 $. Au moins un CPU Intel Core i5 4590 ou son équivalent chez AMD est requis, proposé seul au prix de 250 $. Ce n’est qu’ensuite qu’il faudra acheter des jeux pour profiter pleinement de la réalité virtuelle. Pour l’Oculus Rift, la fiche technique exigée demeure la même que le casque HTC Vive et il faut compter une facture de près de 900 $ pour l’achat du casque.

Oculus kit

 Reste l’hypothèse de la console PS4 et de son casque PlayStation VR qui demeure pour le moment le moyen le plus accessible d’embarquer dans la VR à condition d’avoir la console PS4. Le casque seul est proposé à 549 $ mais il faut ajouter le PlayStation move et la caméra. Un ensemble est proposé à 700 $. En bout de ligne, c’est une hypothèse intéressante pour goûter à la VR.

PS Vr Bundle

Mais avec ces prix élevés il faut réellement se demander qui après les premiers amateurs un peu fous qui veulent embarquer dans la vague VR au début, peut réellement investir autant pour entrer cet accessoire dans la maison maintenant. Pensez aux nombres d’entrées au cinéma, de sorties au restaurant ou même de jeux réguliers qu’on peut se procurer pour une telle facture. Soyons francs, la première vague de VR ne s’adresse finalement qu’à ceux qui ont les moyens ou encore à ceux qui n’ont pas d’obligations financières comme certains étudiants qui travaillent et qui demeure à la maison sans payer de loyer.

De mon côté, si j’embarque dans l’aventure VR, seule la moins dispendieuse des solutions sera envisagée, ayant deux enfants à la maison. Ce que je redoute est de segmenter les joueurs en deux classes, ceux qui ont la VR et ceux qui ne l’ont pas. J’ai peur que l’industrie exerce une pression énorme dans les prochaines semaines et mois pour nous inviter poliment à travers des expériences que l’on va nous dire fantastiques et mémorables, à faire des choix qui nous pousserons à inévitablement investir dans la VR. Comme le disait la fameuse phrase du Silence des Agneaux "On convoite ce que l'on a sous les yeux"


BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUSBLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS

Recherche

TESTS DE JEUX RÉCENTS

PREMIÈRES IMPRESSIONS

GF recommande

Les sorties jeux vidéo de la semaine du 13 mai 2019

Lire la suite...

Sur Cinévore par GF

Audio : Podcast & Radio

Les 5 articles plus lus depuis 48h

Sondage GF

Êtes-vous prêts à passer aux consoles sans lecteur?

Mots-clés populaires depuis 24h

Médias sociaux

À voir sur GF