gamescom 2013 - Première salve d'impressions [48308]

gamescom-2013-logo

Envoyés sur place pour vous ramener un maximum d'impressions, d'interviews, d'infos et de photos de... stands bien sûr, nous nous sommes littéralement  pulvérisé les pieds pour arpenter toute la gamescom dans ses moindres recoins. Retour sur nos trouvailles et nos avis des titres auxquels nous avons pu jouer aujourd'hui.

Impressions - Ryse: Son of Rome (Xbox One)

Ryse

Ryse: Son of Rome est l'escapade beat´em all historique du studio Crytech, décidé à faire de ce titre une vitrine technologique à la fois pour la Xbox One, mais aussi pour son moteur, le CryEngine 3. Si, lors de sa présentation à l'E3, lˋimmense majorité s'accordait a reconnaître son esthétique et son environnement sonore impeccables, il n'a en revanche guère convaincu sur son gameplay, qui demandait plus un sens du rythme que véritablement la nervosité attendue dans un jeu de ce genre.

Dans cette présentation, changement majeur dans le gameplay pour une prise en main beaucoup plus conventionnelle. Le seul héritage de l'ancien système réside dans les "finish" a effectuer au bon moment pour engendrer plus de "focus", une barre nous permettant de lancer des mouvements spéciaux - comme une attaque qui désoriente tous les attaquants autour de nous, les empêchant de bloquer nos attaques. Précisions aussi sur le multijoueur, qui se déroulera dans le Colisée, celui-ci pouvant adopter de nombreux environnements. Notre mission sera donc et de survivre aux différents challenges proposés, que ce soit en tuant tous les ennemis ou en détruisant les catapultes qui nous canardent, mais aussi de le faire en divertissant la foule, dont l'humeur est représentée par une jauge en haut de l'écran.

Impressions - Batman: Arkham Origins (PS3, Xbox 360, Wii U et PC) & Blackgate (Vita et 3DS)

Batman

Si les fans des épisodes précédents ont pu avoir des sueurs froides quand au changement de main entre Rocksteady et Warner Bros, qu'ils se rassurent : la chauve souris va très bien. Reprenant tout ce qui a fait de Batman: Arkham Asylum City, Batman: Arkham Origins respecte au pied de la lettre le gameplay nerveux et intuitif lors des combats rajoutant évidemment des gadgets, comme le grappin qui permet d'agripper un élément du décor ou même un autre ennemi en plus de la première cible, ou encore ces gants électriques qui permettent de réduire drastiquement le temps des joutes. Les enquêtes évoluent elles aussi, nous demandant de reconstituer une scène à travers un cheminement d'objets à trouver, mettant ainsi en avant le côté détective de Batman. Rajoutons une pléthore de méchants, comme FireFly, ses bombes et son lance-flammes, et il y a fort à parier que nous aurons bientôt un titre majeur de cette fin d'année.

La Vita et la 3DS accueillent elles aussi le justicier masqué avec Batman: Arkham Origins Blackgate qui se place chronologiquement après les événements d'Origins. Limitations sur consoles portables obligent : plus d'exploration dans un monde ouvert, mais une progression plus linéaire vers la gauche ou la droite, même si la profondeur n'est pas oubliée grâce notamment à l'utilisation du grappin. Côté combat, même constat, c'est devant et derrière que ça se passe, mais c'est la seule concession faite a ses aînés sur console de salon, pour des combats inspiré du film Old Boy ou encore des jeux Metroïd.

Impressions - Castlevania: Lords of Shadow 2 (PS3 et Xbox 360)

Castelvania

Conclusion de la trilogie mise ne place par le studio espagnol MecurySteam, Castlevania: Lords of Shadow 2 s'offre un périple épique aux commandes de Dracula en personne. Et comme tout personnage mythique, celui qui s'appellait autrefois Gabriel Belmont est doté de pouvoirs en conséquences... Du moins, quand il les aura récupéré car le jeu commence là où l'épisode 3DS, Mirror of Fate, nous avait laissé, à savoir dans le château du Prince des Ténèbres quasiment vidé de ses pouvoirs. Profitant de cette faiblesse, les humains de la Confrérie de la Lumière tentent un assaut à grands renforts d'armures divines, de golems gigantesques et de répliques culte de Symphony of the Night ("What is a man ? A miserable little pile of secrets !") ce qui nous offre une occasion en or pour lancer un petit tutoriel. Gabriel est finalement doté des mêmes techniques d'attaque que dans le tout premier opus (en ayant remplacé sa croix de combat par ses ongles tranchants et des jets de son propre sang) mais s'est vu équipé de deux armes aux propriétés bien singulières : une épée lui permettant de taper avec la force d'une mouche asmathique mais lui permettant de récupérer de précieux points de vie ou une paire de gants enflammés permettant de fracasser les boucliers résistants en faisant d'énormes dégâts à la barre de vie de l'ennemi mais en exposant Dracula a de violentes représailles. Fini donc la gestion de la barre de concentration mais l'essentiel du gameplay est tout de même de retour, combat contre des géants compris.

Côté technique, la démo qui nous a été proposé était agréablement fluide (chose qui faisait cruellement défaut à son prédécesseur) mais les graphismes manquaient cruellement d'anti-aliasing, ce qui a pas mal impacté sur la qualité visuelle du jeu. Fraîchement annoncé pour le mois de février 2014, espérons que cet aspect en particulier fera partie des derniers points sur lesquels l'équipe se penchera avant de rendre sa copie.

Mise à jour : récemment, une nouvelle vidéo de gameplay est venue confirmer que la fameuse barre de "concentration" du premier épisode sera bel et bien de retour dans le jeu.

Impressions - Castlevania: Lords of Shadow ~ Mirror of Fate HD (PS3, Xbox 360)

Castlevania lords-of Shadows

Transposition 1:1 mais réhaussée en 720p du jeu sur 3DS, Mirror of Fate HD s'est laissé approché à la gamescom 2013. Étant donné que le portage s'est fait sans la moindre retouche esthétique hormis l'augmentation syndicale de sa résolution, ce Mirror of Fate HD aura au moins le mérite de permettre à ceux qui ne possèdent pas de 3DS de pouvoir faire le lien scénaristique entre le premier et le futur second opus de Lords of Shadow. Il proposera donc un jeu d'action, très orienté Beat'em all qui n'a rien en envier à son prédécesseur, mâtiné de phases de plateforme. Le jeu est prévu sur PS3 et Xbox 360 au travers de leurs plateformes de téléchargement respectives dès le 31 octobre et ce accompagné par une "collection" regroupant Mirror of Fate HD ainsi que Lords of Shadow et ses deux DLC.

Impressions - XCOM: Enemy Within (PS3, Xbox 360, PC, Mac)

Xcom

L'une des surprises de cette gamescom 2013 nous attendait chez 2K puisque c'est là-bas qu'était présenté XCOM: Enemy Within, l'extension du jeu XCOM: Enemy Unknown. Au programme : de nouvelles classes et capacités, l'accès aux MEC - de grosses armures dotées d'une force de frappe très puissante mais incapable de se mettre correctement à couvert -, une bonne pelleté de nouvelles cartes et des améliorations pour nos troupes comme de la manipulation génétique grâce à laquelle nos commandos pourront escalader certaines structures en un clin d'œil afin aligner proprement la tête des aliens. Fidèle à son illustre jeu de base, ce XCOM: Enemy Within promet encore pas mal de soirées à s'arracher les cheveux sur le champs de bataille pour ne pas perdre une part significative de ses hommes. Sortie prévue en novembre 2013 sur PC et Mac ainsi que sur PS3 et Xbox 360 au travers d'une Commander Edition réunissant XCOM: Enemy Unknown, ses deux DLC et l'extension Enemy Within.


BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUSBLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS

GF recommande

Les sorties jeux de la semaine du 13 novembre 2017

Lire la suite...

PREMIÈRES IMPRESSIONS

Médias sociaux

Qui est en ligne?

Nous avons 2589 invités et aucun membre en ligne

Sondage GF

Allez-vous acheter la Xbox One X?

Commentaires récents

À voir sur GF