Festival Arcadia 2009, nos impressions [44781]

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Par René Cadieux

J’ai eu la chance d’être l’heureux élu pour allez couvrir la quatrième édition du Festival Arcadia. Cet événement, pour ceux qui l’ignorent, est consacré à la culture du jeu vidéo grand public et s’étale sur trois jours. Donc, trois jours à jouer, regarder et écouter les différentes activités et diverses conférences. Les organisateurs promettaient de grandes surprises, des primeurs et des tas d’activités. Du plaisir garanti, disait-il. Soit, il y avait quelques jeux intéressants, mais on pouvait faire le tour en 1 heure, et ce, en ayant essayé quelques titres en primeur. Dans les prochaines lignes, je vais vous faire découvrir un peu comment était le Festival.



L’arrivée

Je suis arrivé au Forum Pepsi vers 9 h 30 et déjà il y avait beaucoup d’amateurs qui faisaient la file afin de se procurer leur billet. Cette année, le coût était de 12 $ si vous vouliez accéder à toutes les zones. De plus, 2 $ allait à un organisme qui vient en aide aux jeunes en difficultés en leur permettant d’essayer des métiers des médias. Vers 10 h on pouvait accéder aux différentes zones du Festival. Ce dernier était divisé en 5 zones.



La Patinoire

La Zone 1 nous permettait de découvrir la scène Senheiser À cet endroit, il y a des compétitions et des conférences. La zone Téléfilm Canada où nous pouvions essayer une dizaine de jeux créés au Canada. La Zone Arcadémique Banque National où sont regroupées toutes les écoles et finalement la patinoire où avaient lieu les compétitions de Nhl 09.


La Salle de jeu

Dans la Zone 2 se trouvant au 3e plancher, nous pouvions prendre part à des conférences données par des spécialistes sur divers sujets relatifs aux jeux vidéo. C’est à cet étage que les différents exposants tels que Game Buzz, Game Access, Crossfire, Entropia Universe et Senheiser ont décidé de s’installer. Il y avait également une cinquantaine d’arcades. Les plus vieux comme moi qui ont connu l’époque des consoles 8-bit ont pu se remémorer de beau souvenir, puisqu’une vingtaine de consoles étaient à notre disposition. Des jeux comme Super-Mario Kart, Street Fighters, Super Mario ainsi que plusieurs autres titres, de quoi satisfaire les plus nostalgiques.



Penthouse AMP Energy

C’est au quatrième étage que les « gamers » trouvaient le plus de satisfactions, car c’est là que se trouvait les plus grands, soit Sony, Nintendo, Microsoft, Disney, Ubisoft, Warner et Eidos. Sony, pour l’occasion, avait aménagé un espace pour Little Big Planet. De plus, on pouvait aussi essayer Resistance 2 et MotorStorm: Pacifict Drift. Du côté de Microsoft, c’est Gears Of War 2 qui volait la vedette. Les autres jeux auxquels on pouvait jouer étaient Rayman Raving Rabbit TV Party, World Guiness Record, Shaunw White, Far Cry 2, Scene It Box Office et Lego Batman. Les organisateurs du Festival nous avaient annoncé de grandes primeurs, qui étaient F.E.A.R 2 et Tomb Raider: Underworld. Comme vous le constatez, il n’y a pas de quoi en faire tout un plat. En plus, dans cet espace jeu, on trouvait la zone AMP Energy. C’est à cet endroit que se déroulait les compétitions de Halo 3, de Guitar Hero III, Super Smash Bros Brawl et finalement, Madden 09.



Maintenant que je vous ai fait découvrir l’endroit, je peux vous dire que malgré l’excellent travail des gens présents, ce festival était peu intéressant. Trop peu de bons jeux nous étaient offerts. Bref, ce Festival ne s’adressait pas au « Hardcore Gamers », mais plutôt au grand public. De plus, la majorité des titres présentés était déjà disponible en magasin. Je vais quand même prendre quelques lignes afin de vous parler de certains jeux qui ont retenu mon attention soit positivement ou négativement.

Entropia Universe: Ce MMORPG est disponible gratuitement. Cependant, vous pouvez utiliser de l’argent afin d’améliorer vos personnages. Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez aller sur ce site :http://www.entropiauniverse.com/fr/rich/5000.html. Ce jeu est gratuit, donc ne vous attendez pas à un super titre. Visuellement, il est très ordinaire, et du côté jouabilité et bien, pendant les 5 minutes que j’y ai joué, j’ai pu constater plusieurs bogues.

F.E.A.R. 2: Project Origin: Nous avons pu avoir un avant-goût de la suite de ce super jeu d’horreur. La suite m’a l’air bien, les graphiques ont l’air d’être à la hauteur du premier et on peut noter l’ajout de gros robots que nous pouvons piloter. Bref, si je me fit à cette première impression, ce titre sera aussi bon que son prédécesseur.

Rayman Raving Rabbit Tv Party: Ce titre à l’air bien et avec l’ajout de la planche Wii ce jeu semblent encore plus attrayants. Il sera probablement un « must » lors de vos partys de Noël. Il sera disponible le 18 novembre soit dit en passant.

Magadascar 2: Je n’ai pas joué à la version solo de ce titre, mais j’ai essayé les différents mini jeux offerts en multijoueurs et j’ai bien apprécié le jeu. C’est un titre qui, selon moi, saura plaire aux jeunes enfants et à leur parent. Bon d’accord, je me suis fait battre au Soccer , mais j’ai gagné à la chaise musicale.

Shaun White, Wii: J’ai mis quelques minutes à bien comprendre le fonctionnement de ce jeu, car il peut se jouer avec la Wii Board. Graphiquement, il n’est pas très joli, mais côté jouabilité, les commandes répondaient bien et on avait l’impression d’être sur une vraie planche.



Tomb Raider: Underworld: Ce titre était la grosse bombe d’Eidos, c’est-à- dire qu’ils avaient mis l’accent sur cette nouvelle aventure de la jolie Lara. Il y avait environ une dizaine de stations où on pouvait l’essayer. Si vous avez téléchargé la démo, vous avez pu constater qu’Eidos a fait un beau travail du côté graphique.

High School Musical 3: Senior Year DANCE!et Disney Sing It: High School Musical 3: Senior Year!: Bien que je ne sois pas un amateur de la célèbre série, j’ai trouvé que ces deux titres étaient bien faits et allaient offrir de bons moments aux jeunes qui en sont admirateurs.



En conclusion, ce Festival s’adresse plutôt à monsieur et madame tout le monde. Les jeux présentés n’avaient rien d’extraordinaire. Cependant, je tiens à féliciter les organisateurs et les bénévoles qui ont travaillé à ce projet, car ils ont fait un bon boulot. De plus, j’aimerais remercier Dany, pour son travail d’accompagnateur et de photographe.

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUSBLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS