Dossier : Le casque VR 'HTC Vive' testé par GameFocus [55619]

Dossier : Le casque VR "HTC Vive" testé par GameFocus

GF, le plus imposant site Web au Québec sur les jeux vidéo

Les gros titres...

Des nouvelles de DOOM version Nintendo Switch
Ne manquez pas la vente Flash Animation de Sony
Des nouvelles de Red Dead Redemption 2 le 28 septembre
South Park: The Fractured But Whole est prêt!

À ne pas manquer

Reportage

GameFocus a récemment eu l'occasion de passer un moment en compagnie du casque de réalité virtuelle le HTC Vive pour y de découvrir une réalité différente. Je dois dire que ma première et dernière expérience VR remonte à plusieurs années à Epcot Center de Disney en Floride lors de la démonstration de la manipulation d'un rectangle à l'intérieur d'un espace virtuel. Si c’était reversant à l’époque on peut dire que les temps ont bien changé avec l’Oculus et le HTC Vive.

HTC Vive

Ma démonstration a commencé par l’introduction aux deux contrôleurs Vive. Chacun se tenait très confortablement dans mes mains et la première chose que j’ai remarqué est que la gâchette sur chaque, était à la même distance naturelle de mon emprise habituelle sur les manettes Xbox et PlayStation de la dernière décennie et demie. Le pavé directionnel sur chaque contrôleur était étonnamment lisse sans indications directionnelles évidentes que l’on retrouve sur la plupart des contrôleurs D-pads. Ce fut de toute évidence un choix de conception qui implique de glisser son pouce et non de presser sur une touche. En gros, ils s’apparentent à l’écran du contrôleur de la DualShock PS4 mais plus loin de mon emprise naturelle que je suis habitué.

vive controllers

Enfiler le casque Vive était plutôt surprenant alors que l’un des commentaires que j'avais entendues le plus souvent était une sensation d'inconfort et de poids élevé des appareils VR. En fait, le casque était très confortable avec un bon rembourrage le long des surfaces qui communiquaient avec mon visage, et le plein soutien des sangles de la tête. Je dois avouer qu’il demeure quand mçeme plus compliqué à mettre qu’une casquette de baseball. Avec l'ajout d’écouteurs, j'étais prêt à me lancer dans ma première expérience VR moderne.

htc vive headset

J'ai commencé ma démo entre deux stations de suivi de mouvement qui se trouvaient environ 8 pieds sur un stand. On m'a demandé de marcher vers l'avant jusqu'à ce que je voie un mur en grillage bleu apparaître devant moi dans mon casque. Pensez aux murs de Holodeck de Star Trek. Cette espace était la limite des capteurs disposés pour former une arène de 5 mètres carrés dans laquelle je devais rester pour jouer aux 4 démos prévus pour moi.

thBlu whale

Ma première expérience était avec une démo appelée TheBlu. TheBlu est présenté plus comme une expérience VR qu’un vrai jeu. Il s’agissait d’un excellent moyen d'introduire les non-initiés à VR. La Vive m'a instantanément transporté vers le pont d'un navire coulé loin sous la surface de l'océan. Étant moi-même un plongeur j’ai été instantanément frappé par la familiarité de l'expérience. Mon expérience de plongée sous-marine HTC Vive était incroyablement proche de mimer les vrais sentiments que j’ai à faire de la vraie plongée en commençant par les sons, la lumière amortie et l'euphorie du sentiment d’apesanteur. Je pouvais éloigner des bancs de poissons qui est venu trop près de moi avec le contrôleur. J’ai passé un moment également sur le pont du bateau à scruter plus loin dans l'abysse. En regardant vers le haut, je pouvais voir le soleil scintillant sur la surface et la pléthore de vie sous-marine entre moi et la surface. Le point culminant de cette démo a certainement été une énorme baleine bleue qui s’est rapprochée du bateau, jusqu’à distance de bras. Quand la baleine a bougé sa grande queue, le mouvement de l’eau sur les objets me faisait sentir déstabilisé.

tilt brush1 800x453

La prochaine démo chargée sur le Vive était Tilt Brush. Pensez à MS Paint qui est livré sur tous les PC mais à la puissance 1000. Toutes les largeurs et de Brush étaient facilement sélectionnables en utilisant le « touchpad » du contrôleur me permettant de canaliser mon Bob Ross intérieur. J'étais capable de peindre littéralement l'air autour de moi avec des effets fous et puis marcher à travers ma création et pour le voir sous tous les angles possibles. Comme je manquais de compétences nécessaires pour vraiment tirer avantage de tous les outils artistiques disponibles, je me suis dit que de marcher dans les créations de ceux qui sont plus talentueux que moi serait d'un grand intérêt. Mon esprit vagabondait à ce que ce serait d'être immergé dans une création de Salvador Dali.

the lab xortex

Les choses allaient prendre de l’envergure pour ma prochaine démo, The Lab: XORTEX. Dans le jeu, je devais "saisir" un vaisseau spatial qui était apparu devant moi. En tant que gaucher, je suis heureux de voir que je pouvais le faire avec ma main dominante. Le vaisseau spatial s’est ensuite apposé sur ma main pour ensuit se déplacer en synchronisation avec moi. Peu de temps après, mon champ de vision a été rempli de robots sentinelles qui se sont mis à tirer vers moi. Je devais alors esquiver et contrôler mon vaisseau à travers les balles tout en tirant pour détruire mes ennemis. On peut voir le jeu XORTEX comme une évolution VR des jeux de « shoot » 1942, Metal Slug, R-Type. Pour moi, XORTEX a été en mesure de littéralement me faire accéder à une nouvelle dimension de jeu ce type de jeu. Mon temps de jeu incluait également une bataille de boss passionnante qui a prouvé que le jeu n'était pas simplement une expérience singulière.

space pirate trainer

Mon dernier test avec le casque HTC Vive était avec Space Pirates Trainer un jeu de défense contre des hordes dans lequel vos mains servent à tirer du canon. La différence entre Space Pirates Trainer et The Lab: XORTEX dont je parlais plus haut est que les ennemis tiraient sur moi et non sur un petit vaisseau que je contrôle. Par conséquent, je devais me déplacer physiquement de façon à éviter les tirs des robots spatiaux volants. Alors que je me serais surement laissé aller un peu plus librement si j’avais été dans une pièce seul et non soumis à l'embarras d’être en public, ce fut une agréable expérience de me sentir comme si j'engageais un combat réel. A plus d'une occasion, j’ai même pu adopter une position de combat que l’on voit au cinéma avec les deux revolvers croisés pour tirer deux cibles à la fois avec une attitude. Je me suis aussi vite rendu compte que je ne pouvais pas regarder dans une direction trop longtemps ou alors mes ennemis allaient me tirer dans le dos. Cela a conduit à un balayage continu de l'environnement avec le regard. Alors que tirais partout, je pouvais même sentir le retour de force de chaque munition qui sortait mes armes.

FOCUS FINAL
Dans l'ensemble j’ai abordé la démo HTC Vive avec scepticisme et j'en suis ressorti converti à la VR. On entend souvent dire que vous avez besoin de faire l'expérience VR vous-même pour la comprendre et l'apprécier et je comprends pourquoi maintenant. Le casque HTC Vive s’est avéré extrêmement réactif au cours de ma démo et à aucun moment j’ai eu l’impression que le matériel avait du mal à suivre. Sauf quelques inconforts mineurs avec le câblage du casque et la nécessité de guider mes pouces vers la surface tactiles correctement, l’expérience était tout à fait intuitive et immersive. Je suis impatient de voir jusqu'où la technologie et en particulier les jeux vont aller.

 

Reportage de DJ Kinsey pour GameFocus

Traduction: Fred Laroche


BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUSBLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS

GF recommande

Les sorties jeux de la semaine du 18 septembre 2017

Lire la suite...

PREMIÈRES IMPRESSIONS

Médias sociaux

Sur Cinévore par GF

Podcast radio GF

Qui est en ligne?

Nous avons 1526 invités et aucun membre en ligne

Sondage GF

Allez-vous acheter la Xbox One X?

Commentaires récents

À voir sur GF