Codemasters confirme l’existence de Bodycount

Codemasters confirme l’existence de Bodycount

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Bodycount a été imaginé par son Creative Director, Stuart Black (co-créateur et designer de Black, 2006). Il est en ce moment même développé par une équipe composée uniquement de passionnés ayant travaillés sur les plus gros hits d’action récents. La technologie employée n’est autre que l’EGO® Game Technology Platform. Il s’agît de la toute dernière génération du célèbre EGO® Engine, le moteur propriétaire de Codemasters, plusieurs fois récompensé. Le jeu sortira sur PlayStation®3 et Xbox 360® au premier trimestre 2011.

“Notre but avec Bodycount, c’est que le joueur ait la meilleure expérience de tir qui soit, qu’il ressente l’impact de chaque balle tirée,” détaille l’Executive Producer Tom Gillo. “Que ce soit en dévastant le camp ennemi ou en détruisant le monde qui l’entoure avec un déluge de balles, Bodycount sublimera le moment où le joueur appuie sur la gâchette, lui injectant en continu des doses de plaisir.”

Dans Bodycount, le joueur est enrôlé au sein d’une organisation clandestine, connue sous le nom de ‘Network’. Devenu une unité de combat, il se doit de tuer les ‘Targets’, les agents des organisations concurrentes. Le joueur – tout comme ses ennemis – dispose d’un arsenal capable de faire saliver n’importe quel militaire de la planète. Dans le jeu, les couvertures ne résistent jamais très longtemps aux balles et seul le nombre de morts compte. Ajoutez à cela des modes de jeu en co-op et en multi-joueurs explosifs et vous comprendrez que Bodycount s’apprête à dynamiter le petit monde du jeu d’action.

“Ici, nous sommes tous des fans de FPS,” précise Stuart Black, Creative Director de Bodycount “et nous sommes sûrs qu’il est possible de remettre le tir au cœur de l’expérience de jeu. Race Driver: GRID™ a réussi à faire de même avec les sensations procurées par la conduite. Avec Bodycount, tout reposera sur les balles et leurs impacts sur le monde qui entoure le joueur. La technique que nous sommes en train de créer pour gérer la destruction des décors va offrir de nouvelles possibilités de gameplay. Ni les joueurs ni les ennemis ne pourront se cacher bien longtemps. Le temps passé à attendre qu’un ennemi veuille bien lever la tête au-dessus d’une caisse indestructible est révolu ! A chaque salve, l’environnement va être profondément bouleversé et le joueur se devra de réagir. C’est extrêmement fun à jouer.”

Bodycount utilise l’EGO Game Technology platform, la nouvelle évolution de l’EGO Engine. Tous les développeurs des Codemasters Studios partagent les mêmes outils et reçoivent le soutien direct des équipes Central Technology qui se consacrent uniquement à l’amélioration constante de l’EGO Engine. Les développeurs ont directement à leur disposition un moteur multiplateformes capable de fournir les meilleurs graphismes du moment, une simulation physique de haut niveau, une I.A. innovante et un code réseau éprouvé.


“En investissant massivement dans nos ressources humaines et nos outils, nous avons pu réunir de nombreux talents du développement au Codemasters Studios Guildford, tous excités à l’idée d’avoir accès à cet incroyable moteur et carte blanche pour créer des jeux inédits et innovants,” précise Gavin Cheshire, Vice President, Codemasters development. “Cela faisait longtemps que nous n’avions pas créé de nouvelle licence en interne. Bodycount offrira une nouvelle vision du FPS avec des combats d’un genre nouveau, une narration elle aussi inédite dans le jeu vidéo, une I.A. avancée et des modes de jeu multi-joueurs irrésistibles.”


 



BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUSBLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS

Recherche

PREMIÈRES IMPRESSIONS

GF recommande

Les sorties jeux vidéo cette semaine (9 au 13 décembre 2019)

Lire la suite...

Sondage GF

Croyez-vous aux chances de succès de Google Stadia

Médias sociaux

À voir sur GF...