Castlevania HACK : Envie de mourir façon 8 bits? [55078]

Castlevania HACK : Envie de mourir façon 8 bits?

Les gros titres...

Selon Forbes, Google Stadia est un désastre technique et conceptuelle
Il faudra attendre 2020 pour jouer à The Walking Dead Onslaught
Notre test de Need for Speed: Heat
Les soldes canadiens du Vendredi Fou de PlayStation
Blogues

Personnellement, j'ai une relation amour-haine avec la série Castlevania, surtout concernant l'ère rétro. Pourquoi (outre le fait que j'étais là quand ces jeux ont vu le jour dans les années 80)? Parce que ce sont pratiquement tous d'excellents jeux, autant du côté de l'histoire que du rendu visuel, de l'ambiance sonore comme de son bestial, des attaques spéciales, des combats de boss ou du côté de ses protagonistes. Mais, parallèlement, ce sont tous des jeux exigeants.  Niveau de difficulté élevé, une gestion des sauts qui s'exécutent au pixel près (sinon chute dans le vide), morts punitives (ex.: l'arrivée soudaine d'une chauve-souris vampire à mi-chemin d'un saut), sens du timing pour frapper ou éviter tel type d'ennemi au moment précis, ou descendre un escalier en appuyant en coin par en bas sur la croix directionnelle. Ce ne sont que quelques exemples qui font le sel d'un bon vieux Castlevania, proposant des jeux super amusants, tout en étant très techniques et plus complexes qu'il n'y parait.

Et là, on m'arrive avec deux autres Castlevania pour la NES et qui sont plutôt... particuliers : Castlevania - Chorus of Mysteries et Castlevania - Overflow Darkness. Il s'agit de versions "hack" de Castlevania 1, créées par des fans de la célèbre licence. Des versions que l'on promet d'être plus belles, plus riches et... beaucoup plus difficiles (comme si un Castlevania avait besoin d'un rehaussement de son niveau de difficulté). C'est comme si on me demandait : "Hey Steeve! Ça t'intéresse de patauger dans une piscine de miel et de bretzels au chocolat, entouré d'abeilles en colère?"

Au menu, Castlevania - Chorus of Mysteries, création d'Optomon et Dr Mario lancé en 2007 et Castlevania - Overflow Darkness, création mexicaine de Luto Akino lancé en 2011. Premièrement, les deux boites sont superbes, fidèles au look des jeux NES de Konami des années 80, tout comme la cartouche NES qui est tout aussi réussie. Les deux boites contiennent également leur livret explicatif respectif, comme dans le bon vieux temps (ces livrets me manquent!). Vient alors le temps d'insérer le jeu dans ma bonne vieille Nintendo Entertainment System, NES pour les intimes. Les cassettes sont si belles et flambant neuves que je n'ai même pas besoin de souffler dedans pour qu'elles fonctionnent du premier coup!

Prêt à relever le défi?

Si le rendu visuel de Castlevania - Overflow Darkness est plus joli et coloré que celui de Chorus of Mysteries, les deux jeux (basés sur le Castlevania original) sont tous aussi difficiles l'un que l'autre! Les ennemis semblent surgir à l'infini, comme un imposant déversement d'eau polluée dans un fleuve. Coup de fouet à gauche, deux à droite, escalier, saute par-dessus un chien invincible, je me penche, trois coups de fouet à droite, truc volant qui me soulage de six cases d'énergie vitale, je lance ma hache tournoyante et... oups, je sombre malencontreusement au plus creux d'un trou sans fond. Vraiment pas évident, un jeu ou l'autre.

Mais par chance, la prise en main est précise, davantage qu'à l'époque, le héros m'apparaît plus vif et rapide. On meurt rapidement, mais on veut y retourner aussi vite. On mémorise le "pattern" des ennemis, celui-là va sauter ici, ceux-là vont surgir sans cesse alors je grimpe l'escalier sans exiger mon dû. Sans oublier que les armes pour attaques spéciales sont plus nombreuses, dont entre autres, celle qui élimine instantanément tous les vilains à l'écran.

Côté musical, on a du ''correct'' et du bon, mais rien qui m'a réellement titillé ou donner le goût inconsciemment de siffloter la trame musicale du jeu. Par ailleurs, on y retrouve les effets sonores des bons vieux Castlevania de l'époque.

Bon, vous l'aurez deviné, je n'ai pas réussi à finir d'un bout à l'autre Castlevania - Chorus of Mysteries ou Overflow Darkness. Les deux jeux sont amusants, intéressants à découvrir, mais trop difficile pour Bibi. Par ailleurs, si vous êtes fan de Castlevania et intéressé par un défi relevé dans ce monde de vampires 8 bits, ces jeux sont là pour vous! De beaux hommages fan made à une passionnante licence!

Merci à la boutique Play N Trade Québec qui a gracieusement fourni ces jeux.

Me joindre ici ou sur Twitter : @LeTusken

Vidéo par ArekTheAbsolute


BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUSBLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS

Recherche

TESTS DE JEUX RÉCENTS

PREMIÈRES IMPRESSIONS

GF recommande

Les sorties jeux vidéo cette semaine (19 novembre 2019 au 23 novembre 2019)

Lire la suite...

Sur Cinévore par GF

Audio : Podcast & Radio

Sondage GF

Croyez-vous aux chances de succès de Google Stadia

Mots-clés populaires depuis 24h

Médias sociaux

À voir sur GF...