Notre avis sur Call of Cthulhu

Les gros titres...

À ne pas manquer

Tests de jeux vidéo

call of cthulhu box

Nom: Call of Cthulhu

Développeur : Cyanide

Éditeur : Focus Home Interactive

Genre : Jeu d'horreurs

Plateformes : PS4 (pour ce test), Xbox One, PC

Prix : 79.99$


Note: La copie du jeu utilisée pour la production de cette critique a été gracieusement offerte par l’éditeur. Les opinions dans cette critique ne tiennent pas en compte la participation de l’éditeur qui n’intervient aucunement dans le processus de rédaction de nos textes et nos vidéos.


De nos jours, Focus Home Interactive fait partie des rares éditeurs à publier encore des jeux AA. Ces jeux vidéo qui ont des grandes ambitions, mais qui, par manque de moyens, ne réussissent pas nécessairement à proposer l'aventure que les développeurs avaient en tête à l'origine du projet. Malgré leurs défauts, les jeux AA se transforment parfois en produit de niche et parviennent à trouver un certain public grâce à une narration ou à une jouabilité qui sort des sentiers battus. Avec l'annonce et les premières images de Call of Cthulhu j’espérais me trouver vis-à-vis l'un de ces jeux qui s'est tirer profit de certaines de ces facettes. Est-ce le cas? Regardons ça ensemble en détails ci-dessous!

call of cthulhu 002

L'intrigue ressemble aux meilleures histoires de H.P. Lovecraft. Un mystère plane sur un lieu isolé du reste du monde et le protagoniste mène une enquête qui lui fait découvrir des horreurs insoupçonnés de l'humanité. Le joueur incarne Edward Pierce. Une copie conforme du personnage principal du jeu vidéo Vampyr - même gueule et même doubleur! Pierce est un dur à cuire ayant participé à la Première Guerre mondiale. Celui-ci possède désormais son cabinet de détective privé. Après un rêve étrange, Pierce est sollicité pour enquêter sur un incendie à l'apparence criminel survenu sur l'île portuaire de Blackwater. La famille Hawkins aurait-elle assassinée? Après tout, leur fille Sarah Hawkins, une peintre prisée, semblait provoquer la convoitise. Vos premiers pas à Blackwater suffissent à étoffer vos doutes. Quelque chose se trame. 

call of cthulhu 001 

Call of Cthulhu offre différentes approches et mécanismes de jeu. Le jeu débute comme un jeu vidéo d'aventure où l'on doit interagir avec les personnages et l'environnement qui nous entourent pour faire évoluer l'histoire. Particularité intéressante, il est possible d'attribuer des points de compétences pour faire évoluer son personnage pour le faire réagir à des contextes prédéterminés. Plus précisément, ces compétences permettent de débloquer des dialogues ou différentes interactions avec l'environnement. Par exemples, la force permet de d'abaisser des leviers ou autres mécanismes pour vous frayer un chemin; l'éloquence vous donne accès à plus de choix de dialogues; vos connaissances de l’occulte facilite votre rôle d’investigateur, etc. Les six compétences disponibles semblent parfois faire office de gimmick (l'histoire est grosso modo la même quoi qu'on choisisse), mais selon les décisions prises vous débloquerez l'une des quatre fins différentes proposées. Dommage qu'il n'y ait pas de New Game + pour les joueurs qui voudraient expérimenter les différentes fins sans obligatoirement se casser la tête avec les différentes compétences et se retaper toute l'aventure du début (il n'y a pas de sauvegarde manuelle non plus).

call of cthulhu 003

L'histoire est sympathique à découvrir. L'ambiance Lovecraft fonctionne bien, les doubleurs sont kitsch, mais crédibles. On reprochera l'aspect technique vieillot. La caméra et les personnages bougent de façon mécanique et renvoient à une période légèrement lointaine du jeu vidéo 3D. La mise en scène et l'animation des cinématiques font taches et brisent l'immersion. Par contre, l'esthétique globale (lire, ici, la palette de couleurs) donne un cachet intéressant à l'aventure. 

Avec aussi peu de budget, je crois que les développeurs auraient dû se concentrer sur une mécanique de jeu unique et solide tout au long de l'aventure. Malgré les bonnes intentions d'offrir de la variété dans les actions offertes au joueur, Call of Cthulhu accuse un game design qui aurait mérité plus de travail. C'est là que le bât blesse vraiment. La bonne ambiance de jeux vidéo d'aventure des premiers chapitres est vite abandonnée pour laisser place à différentes mécaniques de jeux plus ou moins réussies. On passe d'une phase de jeu où l'on doit mener une enquête et assembler des indices à une phase de jeu ou l'on doit se cacher d'ennemis moins intelligents qu'un client américain le jour du "black friday"... Ces sections sont horribles et ne fonctionnent pas du tout. Si les ennemies vous aperçoivent, ils vous courent après pour vous attraper avec une animation ratée où ils semblent seulement vous effleurer de la main comme s'ils jouaient à un jeu de tag. Je vous le dis, ça fait partir l'ambiance macabre en couille assez rapidement. On retient aussi que les phases de tirs ne sont pas beaucoup mieux que les phases d'infiltration et que les déplacements lourds du personnage s'adonnent mal à des affrontements de boss. Bref, Call of Cthulhu est plein de bonnes idées mal travaillées. Dommage.

Conclusion: 

Call of Cthulhu est un jeu étrange. Étrange parce qu'il propose plein de choses, mais il ne propose jamais rien de bien convaincant. Les développeurs semblent avoir fait le choix de s'éparpiller et de mettre leurs efforts sur plusieurs facettes différentes sans jamais en raffiner aucune. Vendre ce jeu 79,99$ est exagéré, voir hypocrite. Il aurait été plus judicieux de vendre le jeu à petit prix comme un jeu indépendant, voir en format épisodique. Par chance, l'ambiance H. P. Lovecraft est au rendez-vous et c'est possiblement une bonne raison pour jouer à ce Call of Cthulhu une fois qu'il sera à petit prix ou si vous êtes un fan de ce genre d'univers.

pour

+L'ambiance des œuvres H.P. Lovecraft est au rendez-vous 

+Le doublage des personnages et la partie sonore donnent du caractère à l'ensemble 

+Même si les graphismes et la partie technique manquent de polissage, la direction artistique est sympathique et la palette de couleurs utilisées est bien choisie 

contre

-Graphismes d'une autre époque (surtout pour un jeu à 79.99$)

-Les phases d'infiltrations, de tirs, et de boss ratées 

-L'intelligence artificielle n'est pas présente lorsque la console est allumée


BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUSBLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS

TESTS DE JEUX RÉCENTS

PREMIÈRES IMPRESSIONS

GF recommande

Les sorties jeux de la semaine du 12 novembre 2018

Lire la suite...

Sur Cinévore par GF

Audio : Podcast & Radio

Les derniers blogues et éditoriaux

Sondage GF

Est-ce trop tôt pour annoncer une prochaine Xbox?

Mots-clés populaires depuis 24h

Médias sociaux

À voir sur GF