Notre avis sur The Station

GF, le plus imposant site Web au Québec sur les jeux vidéo
Tests de jeux vidéo

thestation

 

Date de sortie : 19 février 2018

Plateformes : PS4, Xbox One et PC

Éditeur/Développeur : The Station

Genre : Narratif science-fiction

Prix : PS4/Xbox One (19,99CAD) et PC (17,49CAD)

Version testée : Xbox One

 

Note: La copie du jeu utilisée pour la production de cette critique a été gracieusement offerte par l’éditeur. Les opinions dans cette critique ne tiennent pas en compte la participation de l’éditeur qui n’intervient aucunement dans le processus de rédaction de nos textes et nos vidéos.

 

 

Isolé du reste de l’univers

Une équipe de trois scientifiques ont été envoyé dans une station spatiale secrète en orbite autour d’une planète habitée par une civilisation extraterrestre … en pleine guerre civile.  Sans nouvelle depuis plusieurs jours, vous êtes envoyé dans cette station enfin de venir en aide à ces trois scientifiques. L’aventure narrative développée par le studio canadien du même nom, The Station, se déroule à la première personne et amènera le joueur à se poser plusieurs questions existentielles sur nos croyances, la biologie, la chimie et bien entendu la vie à l’extérieure de notre système solaire. Dès notre arrivée dans la station secrète, il est évident que les dernières heures ne se sont pas très bien déroulées …

 

 the station bienvenue

Bienvenue dans la Station 

 

Une ambiance particulière

Bien que le jeu soit présenté comme un jeu narratif de science-fiction (walking simulator), l’ambiance stressante et oppressante est particulièrement bien rendue. Proposant comme paysage de fond l’immensité de l’espace et de ses milliards d’étoiles, les développeurs nous font bien sentir que nous sommes seul.  Nous sommes loin d’un jeu d’horreur mais, l’insertion de quelques passages réussis à augmenter la tension et même, à nous faire dresser les poils sur les bras.  La réalité augmentée nous fait aussi ressentir cette ambiance de haute technologie tout au long de notre enquête et ce, que ce soit lorsque l’on consulte (de façon plutôt ardu) notre menu ou en interagissant avec les différents objets et notes laissés par les scientifiques. Évidemment, même si l’ambiance et le scénario s’y prêterait bien, ne cherché pas les séquences de combats tout comme les rencontres extra-terrestres enfin presque …  

 

 the station ambiance

L'un des superbes décors qui rehaussent l'ambiance 

 

Un parcours à la recherche d’indices

Notre quête se résume à trouver les trois scientifiques perdus dans la station. Pour ce faire, il faudra déverrouiller certaines zones de la station une fois leur bracelet électronique retrouver. Mise à part les pièces nécessaires à la résolution des puzzles, ces bracelets sont pratiquement les seuls objets utiles dans la station malgré la présence d’une foule d’objets à analyser inutilement.  Bien entendu, l’on retrouve des dossiers, des orbes audio (les seuls éléments à collectionner du jeu) et des ordinateurs à fouiller afin d’en apprendre davantage sur les derniers jours des occupants de la station. Évidemment, comme tout bon jeu narratif, je vous conseille fortement de prendre le temps d’écouter, de lire et d'analyser ces informations supplémentaires afin de rendre l’expérience plus immersive et … un peu plus longue.  À noter que le jeu est offert uniquement en anglais, autant pour la narration que pour les sous-titres. Durant l'exploration de la station, nos recherches nous amèneront à se buter à quelques puzzles … plus précisément quatre. Bien pensé et demandant une légère dose de réflexion, j’aurais apprécié en avoir davantage. Tout au long de l'aventure celle-ci nous permet d'explorer librement les différentes zones débloquées. Par contre, lorsque notre parcours s'achève les développeurs nous guide pratiquement par la main afin d'arriver à la conclusion bloquant ainsi toutes possibilités d'exploration ou de retour dans certaines zones. Dommage puisque l'ambiance est alors à son apogée... 

 

 the station puzzle

Compté environ quatre minutes pour compléter ce puzzles... 

 

Un gameplay souris/clavier

Provenant d’une campagne de socio-financement via la plateforme Kickstarter, il ne faut que quelques minutes de jeu afin de comprendre que The Station est clairement fait pour jouer sur PC avec un clavier et une souris. Le gameplay me fait aussi penser qu'il ne serait pas impossible qu'une version VR soit dans les plans... Rarement je dois diminuer la sensibilité de la visée dans un jeu, pourtant, après cinq minutes je diminuais cette sensibilité afin de rendre l’exploration plus jouable. Afin de saisir un objet, on doit appuyer sur RB et pour courir RT. Pas toujours facile de courir avec un objet dans les mains tout en guidant notre champ de vision avec le joystick de droite…  Le même constat se fait lors de l’ouverture du menu présenté en réalité augmentée. On doit alors le consulter en bougeant notre pointeur et appuyant sur RB pour sélectionner les différents onglets. Nous sommes loin d’une jouabilité intuitive lors d’une prise en main avec une manette.  D’ailleurs, mise à part afin de consulter la carte de la station relativement petite, le menu n’est pas d’une grande utilité. 

 

the station orb 

Pas toujours évident de sélectionner l'objet désiré

 

Focus Final

The Station propose une ambiance particulièrement bien rendue qui saura plaire aux amateurs de science-fiction.  Cependant, l’expérience offerte pour 19,99$ sur console est assez courte… voir très très courte.  Afin de compléter le jeu pour la première fois, il m’aura fallût à peine quatre-vingt-dix minutes et ce, un prenant le temps de lire, d'écouter et d'analyser la majorité des documents présents dans la station… Étant donné qu’il me manquait deux succès, j’ai décidé de refaire l’aventure une seconde fois et cette fois-ci, j’ai bouclé le tout en vingt minutes (!) … Sa fin amènera assurément le joueur à inventer sa propre théorie.  Amateur de jeu narratif à la sauce science-fiction, The Station propose une courte, mais immersive, expérience à un prix un peu trop élevé pour le moment… 

 

pour

-Ambiance bien sentie

-Historiques des personnages

-Histoire intriguante

-Une fin soulevant plusieurs questions/interprétations

 

contre

-Beaucoup trop court

-En anglais seulement

-Trop peu de puzzles

-Gameplay peu adapté à la manette

 

 

Score6 5

 

 

Bande-annonce de lancement


BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUSBLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS

TESTS DE JEUX RÉCENTS

GF recommande

Les sorties jeux de la semaine du 16 avril 2018

Lire la suite...

Dernier "GameFocus Show"

 
 

Médias sociaux

Sur Cinévore par GF

Qui est en ligne?

Nous avons 2278 invités et aucun membre en ligne

Sondage GF

Avez-vous fait une résolution de gamer 2018?

À voir sur GF