Etrian Odyssey V : Beyond the Myth testé par Game-Focus [59938]

Etrian Odyssey V : Beyond the Myth testé par Game-Focus

Les gros titres...

X019 London : le résumé des annonces
Google Stadia : de nombreuses fonctions absentes au lancement
X019 : Rare et Obsidian annonceront de nouveaux projets
Netflix : The Witcher aura une deuxième saison
Tests de jeux vidéo

 

 

Date de sortie : 17 octobre 2017

Développeur : Atlus

Éditeur : Atlus

Série : Etrian Odyssey

Console : Nintendo 3DS

Genre : Jeu de rôle au tour par tour

Prix : 54,99 $


La copie du jeu utilisée pour la production de cette critique a été gracieusement offerte par l’éditeur. Les opinions dans cette critique ne tiennent pas en compte la participation de l’éditeur qui n’intervient aucunement dans le processus de rédaction de nos textes et nos vidéos.


Lancé au Japon en août 2016 et désormais disponible en Amérique du Nord, Etrian Odyssey V : Beyond the Myth est un jeu de rôle de type ''dungeon crawler'' aux combats en ''tour par tour'' développé par Atlus. Si celui-ci est exclusif à la 3DS de Nintendo, il faut se rappeler que le premier Etrian Odyssey fût lancé sur DS en 2007, déjà sous la forme d'un ''dungeon crawler'' 3D et développé par Atlus. 10 ans plus tard, cinquième opus canon de la série, cette proposition 2017 s'adresse-t-elle aux fans de la licence ou démontre une certaine ouverture pour attirer les nouveaux joueurs? Voici notre avis.

Histoire
Etrian Odyssey V: Beyond the Myth raconte l'histoire d'un courageux aventurier qui part à la conquête du gigantesque arbre Yggdrasil. La légende raconte que celui qui réussira à atteindre le sommet de l'arbre verra son voeu le plus cher, être exaucé... Jamais personne n'a atteint le sommet de l'arbre. Soulignons que l'histoire, nos décisions, nos actes, nous sont livrés un peu comme dans les romans ''Dont vous êtes le héros'', ce que j'ai bien aimé.

Fonctionnement
EO5BTM propose une mécanique de jeu bien particulière. Étant habitué des JRPG tactiques, des jeu de rôle au tour par tour, je me suis dit que de plonger dans ce type de jeu me sera plutôt aisé. Hé bien non... Ici, on a un jeu dans lequel on avance dans un environnement 3D en vue à la première personne, case par case, où le joueur doit cartographier et répertorier tout son environnement à l'aide du stylet dans l'écran du bas de la 3DS. Ajoutez à cela des affrontements dans les premières heures qui sont plutôt difficiles (étant donné la faiblesse de nos héros). Je suis mort au moins une bonne dizaine de fois dans mon premier trois heures de jeu. Assurément ce qui pourra aider dans notre progression est la création d'une équipe bien équilibré. Un mode création plutôt complet permet de créer une trentaine de combattants qui formeront selon nos besoins (attaque de loin, proche, guérisseur, magie, etc.) notre équipe de choc composée de cinq héros, positionnés sur deux rangées. Le choix de modifications est plutôt limité, mais tout de même satisfaisant. Rappelons que le jeu se déroule en vue à la première personne, alors tout ce que l'on voit de nos personnages, est leur image fixe dans les combats ou en boutique.

Déplacements à l'aide de la croix directionnelle, on avance tout doucement d'une case à l'autre, notant tout sur notre passage (routes, trésors, lieu de pêche, portes, escaliers, tout!). Ce n'est pas toujours obligatoire, mais souvent préférable. Lors de mon entrée au premier ''donjon'', la première mission du jeu, je me suis mis à avancer au hasard, sans trop savoir où aller, sans noter (l'exploration de l'environnement est primordiale dans ce jeu, même obligatoire dans le premier niveau). Mais rapidement, j'ai constaté qu'il fallait effectivement tout noter. Oui, un personnage me l'avait mentionné auparavant, mais le style d'écriture (tout en anglais) très technique et propre à l'univers du jeu (sans oublier la bonne quantité de lecture), ont fait que je me suis lancé dans l'aventure sans réfléchir. EO5BTM est un jeu auquel il faut prendre son temps, lire, étudier l'environnement, avancer à petits pas, sous peine de mort.

La cartographie à l'entrée d'un donjon...

Les personnages non-jouables vont nous offrir des missions, principales et secondaires, avec très peu de lignes directrices, d'indices. Il faut donc chercher, réfléchir à la marche à suivre. Sans oublier que les matériaux retrouver en forêt par exemple, devront être retournés au marchant qui lui permettront de créer de nouvelles armes, armures et items. J'ai bien aimé ce principe, forçant l'exploration et le ''farming''. Car oui, il faudra faire et refaire des donjons pour monter son niveau d'expérience, question d'être de taille contre les ennemis plus puissants. Le bestial est plutôt varié et j'ai bien aimé que l'ennemi démontre des signes physiques lorsqu'il est sur le point de mourir. Un peu ''à la Monster Hunter''. Lorsque nous sommes assez puissants (et pressé), il est possible d'activer à notre guise, le mode ''Combat automatique''. On gagne ainsi un peu de temps. Ah oui, et les boss sont très vilains.

...et après

Graphismes
Si le rendu visuel et la direction artistique sont splendides dans les menus et les ''cinématiques fixes'', le jeu est un peu moins impressionnant dans les portions ''en jeu''. Soulignons les superbes effets 3D donnant un beau relief à l'environnement, autant dans les portions explorations que dans les combats. J'ai maintenu actif tout au long de mes parties, le mode 3D du jeu! C'est vraiment joli.

Son et musiques
L'ambiance musicale est vraiment solide et sied bien à l'ambiance générale du jeu. Les pièces musicales sont rythmées dans les combats, toutes douces en exploration et orchestrales dans les moments épiques. Que du bon. Côté effets sonores, c'est aussi réussi. L'impact des épées, le son des armes à feu, le bruit des éclairs, les cris de vilains, le tout est plutôt convaincant. J'ai bien aimé y jouer avec une paire d'écouteurs dans les oreilles.

Durée de vie
EO5BTM a de quoi tenir occupé le joueur pendant de très longues heures. Rapidement, dès le niveau trois, les vilains grimpent en résistance et en force de frappe. Il faut donc (et je recommande), faire le plus de combats possibles dans les niveaux inférieurs, question d'augmenter sa puissance (tel que mentionné plus haut). Personnellement, j'ai trouvé qu'il y avait trop de ''farming'' à faire justement. Mais le jeu rend le tout pratiquement obligatoire (à moins d'être très doué côté tactique dans les combats, et encore là...). Ce qui vient ajouter à la difficulté (et à la particularité du jeu) est la nécessité de quitter le donjon où nous sommes pour ramener le matériel cumulé. Souvent, on est à l'autre bout de la carte et il faut revenir (quand on le souhaite) à la porte d'entrée sain et sauf pour rapporter notre matériel et sauver nos héros restant. Le ''hic'', c'est que les ennemis réapparaissent (respawn) à tout endroit du jeu. Idéal pour ''farmer'', mais difficile pour la survie quand on a un groupe amoché. Il faut donc mesurer ses pas (plus on avance, plus le risque qu'un ennemi apparaisse augmente). Une jauge à la droite de l'écran rougit au fil de nos pas, indiquant qu'un combat aura lieu sous peu. Il existe heureusement des items moyennant quelques crédits, permettant de quitter instantanément un donjon. Fiou!

Focus final
Etrian Odyssey V Beyond the Myth (EO5BTM) n'est vraiment pas un jeu pour tous. Étant joueur de Disgaea, Fire Emblem, je croyais rapidement m'y retrouver, progresser sans grande difficulté, mais ce n'est pas le cas. EO5BTM est un jeu particulier, stratégique, riche et enivrant, auquel il faut accorder du temps. Je crois qu'il est surtout destiné aux fans de la série, fans qui seront assurément, comblé par ce jeu.

 

+Direction artistique

+Durée de vie

+Cartographier l'environnement c'est amusant

+Bande originale

-Plutôt difficile

-Vraiment pas pour tout le monde

-Tout en anglais (parlé et écrit)

-Lente progression (XP, puissance de nos héros)

-Un peu trop laissé à nous-même (peu d'indices, lignes directrices précises) Mais est-ce un défaut?


BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUSBLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS

Recherche

TESTS DE JEUX RÉCENTS

PREMIÈRES IMPRESSIONS

GF recommande

Les sorties jeux vidéo cette semaine (11 novembre 2019 au 15 novembre 2019)

Lire la suite...

Sur Cinévore par GF

Audio : Podcast & Radio

Sondage GF

Croyez-vous aux chances de succès de Google Stadia

Médias sociaux

À voir sur GF...