Senko No Ronde 2 : des boulettes bien indigestes

Jeux vidéo, technologies, TV et cinéma

Les gros titres...

Focus sur...

À ne pas manquer

Tests de jeux vidéo

 

jaquette

Nom : Senko No Ronde 2

Plateformes : PS4 et Steam

Éditeur : Degica, Chara-Ani

Développeur : G.rev Ltd.

Prix : 53,49 $ (Playstation 4) et 43,99 $ (Steam)

Type : Shoot them up, Combat


Note : La copie du jeu utilisée pour la production de cette critique a été gracieusement offerte par l’éditeur. Les opinions dans cette critique ne tiennent pas en compte la participation de l’éditeur qui n’intervient aucunement dans le processus de rédaction de nos textes et nos vidéos.

 

La série des Senko no Ronde a fait ses débuts sur arcade avec WarTech: Senko no Ronde en 2005 sortie uniquement au Japon puis adaptée pour la Xbox 360 où la licence fait ses débuts en Amérique du Nord en mai 2007. Le jeu avait été encensé pour son mélange original de jeu de combat type versus fighting en arène et de shoot them up mais critiqué pour son manque de contenu et son prix exorbitant. En 2009, sort sur Arcade une toute nouvelle version, Senko no Ronde: Dis-United Order uniquement au Japon puis sur Xbox 360 l’année suivante au Japon et en Corée qui proposait de nouveaux personnages, des nouvelles mécaniques et surtout un mode histoire inédit. Ce qui nous amène au jeu qui nous intéresse Senko no Ronde 2 qui bénéficie d’une sortie mondiale sur Playstation 4 et Steam, qui est en fait un reboot de Senko no Ronde: Dis-United Order que l’on vient de mentionner et une sorte d’édition définitive de la série.

 

 

Cet épisode dispose d’un mode Arcade classique où l’on enchaîne une dizaine de combats avec un des personnages jusqu’à un boss final. Le mode Score Attack, lui aussi hérité de l’arcade, consiste simplement à essayer d’avoir le meilleur score possible en enchaînant également les combats. Un mode en ligne est présent avec des matchs rapides, des parties classées et la possibilité de personnaliser le match. Un mode hors ligne permet d’affronter un autre joueur en local et un mode entraînement et un tutoriel sont également présents.

 

ss 802b8d51fe8a6e5ce25d9045313f1cbea5f7b39a

 

Un mode histoire est donc présent aux dialogues réécrits et entièrement doublés dans cette nouvelle version. On y suit 3 organisations que sont Harmonia, le G.S.O et la S.S.S représentant des arcs scénaristiques séparés au départ mais qui seront amenés à s’entremêler au fur et à mesure de l’avancement du joueur. Celui-ci navigue sur un grand damier et sélectionne des cases permettant de déclencher des dialogues sous forme de visual novel afin de débloquer les saynètes suivantes ou des combats (dont la difficulté est réglable). Des dialogues sont également présents durant les affrontements mais il est très difficile de les suivre tant l'action est soutenue. Au final, de nombreux embranchements sont déblocables et parfois même des choix sont à faire par le joueur qui peuvent le mener à des mauvaises fins alternatives, ce qui n’a absolument aucune incidence car le joueur peut retourner à l’envie à l’épisode en question et faire le choix inverse. S’il est difficile de s’y retrouver au départ avec la profusion de personnages à mémoriser, le mode histoire se laisse suivre agréablement pendant 4 à 5 heures même si le scénario se fait beaucoup plus compliqué qu’il ne l’est en réalité. Cependant, si vous êtes allergiques aux personnages de mangas stéréotypés, il est fort probable que vous attrapiez un ulcère en 2 minutes. Autre problème, la navigation dans le menu du mode histoire est poussive et peu pratique.

 

ss 8d760ee7d2a4f27568584efb2a336a5ed2e03721

 

Parlons du cœur du jeu, à savoir les combats. Il s’agit donc de combats en arène où l’on dirige nos personnages dans des rounders, des sortes de méchas / exosquelettes. Le jeu alterne entre phase de shoot them up lors du combat à distance et de versus fighting lorsque s’on approche de l’ennemi au corps à corps. Évacuons tout de suite l’aspect combat rapproché ultra simpliste qui n’a que très peu d’intérêt avec 2 ou 3 coups seulement pour chaque personnages.

Là où le jeu brille est dans les joutes à distance à tendance bullet hell c’est-à-dire que les projectiles envahissent tout l’écran très rapidement. Le joueur dispose d’une attaque principale et secondaire, d’un dash et d’une barrage attack qui est une attaque puissante destinée le plus souvent à bloquer les attaques ennemies mais peut servir également pour faire beaucoup de dégâts si bien placées. Ce type d’attaque consomme une barre de charge située sous la barre de vie et qui se remplit automatiquement. Le joueur peut également ériger une barrière protectrice qui le protège des projectiles ce qui a pour effet de consommer la barre de charge s’il est touché. Si cette dernière se vide, le personnage passe en mode surchauffe et devient vulnérable.

 

ss 9a4b8f09e3212ebebd28f939da96e03da8fb44f2

 

Rajouter à cela un mode B.O.S.S. permettant de se transformer en énorme vaisseau avec ses propres coups spéciaux afin de retourner l’issue d’un combat. Lorsque la barre de vie d’un des méchas atteint zéro, il passe en Vanish et un simple coup suffit à l’achever. Dans cet état, le joueur peut passer en mode Final B.O.S.S., une version améliorée du mode B.O.S.S. classique. Je ne vous ai même pas parlé des capacités des opérateurs qui sont liés à un personnage jouable et proposent des pouvoirs spécifiques. Enfin, chaque personnage (un peu plus d’une dizaine disponibles) dispose d’un éventail de coups bien différents et certains sont plus axés sur la mobilité et d’autres sur la défense ou l’attaque.

Complexe sur le papier, le système de combat demande en effet un temps d’adaptation mais pas de panique car au démarrage du jeu un tutoriel est proposé afin de se familiariser avec ces mécaniques. Une fois toutes les fonctions assimilées, on se rend compte de la forte dimension stratégiques des affrontements avec la nécessité de gérer sa mobilité, de choisir entre esquiver et ériger une barrière pour conserver sa barre de charge et déclencher le mode B.O.S.S au bon moment afin de remporter le combat. Malheureusement, du côté de l’enrobage il y a vraiment du travail à faire.

 

ss 9f505a7d40d24379bcc2094f9ca845ccf8adf822

 

L’esthétique du jeu est très datée et l’on sent bien l’héritage du jeu d’arcade du milieu des années 2000. De plus la direction artistique est très générique et le character design des personnages est tout à fait quelconque. Senko No Ronde 2 ne se démarque pas du lot et ne dispose pas d’une identité visuelle qui vous laissera des souvenirs impérissables. Si le mode arcade et le mode histoire vous occuperont durant quelques heures, l’intérêt réside dans le mode en ligne, censé vous tenir en haleine pendant des heures durant.

Malheureusement, peu de joueurs sont présents et c’est un miracle si vous trouvez un adversaire en match rapide et c’est encore plus difficile en classé. Du coup, niveau contenu il ne reste pas grand-chose, surtout que le jeu est vendu au prix fort à 53,49 $ CAD sur Playstation 4 et 43,99 $ CAD sur Steam. Si les textes sont entièrement doublés en japonais ce qui est louable, les textes sont seulement disponibles en anglais.

 

ss 4515cc6408b0c605f5fc5c9f566fe97e080b1ece

 

Senko No Ronde 2 est donc un jeu avec des combats hautement stratégiques grâce à la variété des attaques disponibles et son roaster de personnages aux aptitudes uniques. De plus, le mode histoire est suffisamment consistant pour occuper le joueur pendant plusieurs heures. Hélas, l’aspect versus fighting tant mis en avant est pour ainsi dire raté et l’absence actuelle de joueurs sur le mode en ligne couplé à un prix prohibitif laissent un goût amer en bouche. Avant de vous décider, je ne saurais que vous conseiller de télécharger la démo gratuite disponible sur le Playstation Store.

 

pour

+ Des combats stratégiques grâce à une panoplie d'attaques et des personnages variés

+ Un mode histoire sympathique et consistant

+ Dialogues entièrement doublés en japonais

contre

- L'aspect combat rapproché anecdotique

- Techniquement daté

- Esthétique manga générique

- Presque pas de joueurs en ligne...

- ...Rendant la durée de vie très limitée

- Le prix

 

Score4

Me suivre sur Twitter : @AtothGoldblum@AtothGoldblum


BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUSBLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS

Recherche

TESTS DE JEUX RÉCENTS

PREMIÈRES IMPRESSIONS

Dany & Reny Show

Dany & Reny Show épisode 3, format Balado

Lire la suite...

Dany & Reny Show épisode 2, format Balado

Lire la suite...

Dernières sorties jeux

Les sorties jeux vidéo cette semaine - 28 septembre au 2 octobre 2020

Les sorties jeux vidéo cette semaine - 28 septembre au 2 octobre 2020

Calendrier publié chaque dimanche

Lire la suite...

Sur Cinévore par GF

Audio : Podcast & Radio

GF sur Facebook

Sondage GF

Allez-vous acheter une des nouvelles consoles cette année?

Médias sociaux

À voir sur GF...