Notre critique de la série Taboo [57854]

Notre critique de la série Taboo

Cinéma, séries télé, Netflix, Manga et super-héros

Une super production signée Tom Hardy.  

Taboo est une dramatique de 8 épisodes (d'une durée de 1h30 chacun) se déroulant à Londres en 1814. Tom Hardy ainsi que son père ont écrit, créé et produit cette série britannique qui a été diffusée sur BBC One et sur FX en Amérique du Nord. Ridley Scott est également impliqué dans le projet. Au niveau de la distribution on retrouve Tom Hardy (James Keziah Delaney), Jessie Buckley (Lorna Bow), Oona Chaplin (Zilpha Geary) qu'on a pu voir dans Game of Thrones et qui est la grande-fille de Charlie Chaplin, Jonathan Pryce (Sir Stuart Strange) qui a joué dans Game of Thrones, Tomorrow Never Dies, G.I.Joe et beaucoup d'autres. Les acteurs sont pour la plupart excellents, mais le jeu de Tom Hardy est exceptionnel, il vaut à lui seul le détour.

 taboo3Zilpha Geary et Lorna Bow

 

Ayant eu connaissance de la mort de son père, James Delaney rentre à Londres après un long voyage en Afrique et apprend qu'il hérite de la compagnie de livraison de son père. Il devient surtout propriétaire d'une île située à l'ouest du Canada et des États-Unis. Cette terre intéresse plusieurs personnes et sera l'objet d'une guerre entre James, les Britanniques, les Américains et surtout la puissante East India Company. Conspiration, meurtre, violence et trahison sont au cœur de cette sombre histoire. La direction artistique est superbe et le ton grisâtre vient appuyer l'atmosphère macabre.

 taboo2Sir Stuart Strange, le dirigeant de la East India Company

 

Il y a un côté mystique, peu traité, mais qui est tout de même présent du début à la fin. James aurait acquis une forme de pouvoir lors d'un séjour dans une tribu en Afrique. Il a des visions en soufflant de la cendre, il peut communiquer le monde des morts et avec sa demie-soeur (dont la relation dépasse le cadre habituel) et il s'adonne également à des rituels barbares. Les gens le craingnent et plusieurs le surnomme "le démon" ou " le sauvage". Rien n'est vraiment expliqué, on nous laisse dans le mystère. Est-ce réel, est-ce que James glisse vers la folie, est-ce l'effet de la drogue ou bien un mélange de tout ça? Cet aspect de la série a certainement piqué ma curiosité, et ça me rappelle l'excellente première saison de True Detective.

 

Il y aurait 2 autres mini-séries de prévu et j'espère que c'est le cas parce que le tempo est très lent surtout dans les 3 premiers épisodes. La courte saison de 8 épisodes ne se suffit pas vraiment en elle-même, elle se termine au moment où les intrigues atteignent leur summum et la finale laisse quelques questions en suspens. Par contre l'idée d'une trilogie est assez séduisante car Taboo a beaucoup de potentiel, et au final on pourrait se retrouver avec une excellente série. Ma première impression me dirigeait vers un 7/10, mais la qualité des derniers épisodes m'a convaincu de réviser la note à la hausse. Le jeu des acteurs et les textes sont d'une très grande qualité!

MISE À JOUR : BBC et FX ont confirmés la saison 2.

 

Score8

 


BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUSBLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS