L’interdiction d’entrer aux États-Unis de 7 pays touche aussi le jeu vidéo

Les gros titres...

À ne pas manquer

Nouvelles jeux vidéo

Le décret signé par le Président Trump visant à interdire l’entrée aux États-Unis de visiteurs en provenance de l’Iran, l’Iraq, la Libye, la Somalie, le Soudan, la Syrie et le Yémen, affecte la Game Developers Conference. Se déroulant à San Francisco dans moins d’un mois, le comité organisateur devra rembourser des participants qui ne pourront entrer aux États-Unis.

Sur le compte Twitter officiel du GDC, on pouvait lire « GDC is a global community - we're horrified by the #MuslimBan. Of course we'll refund affected attendees, and keep fighting for inclusivity. 10:56 PM - 28 Jan 2017 »

Alors que les organisateurs admettent que très peu de participants sont directement visés par l’interdiction, son effet collatéral est plus significatif. Ainsi certains participants qui ne sont pas en accord avec ce décret préfèrent bouder l’événement et ne pas se rendre aux États-Unis. On pense également que la xénophobie pourrait empêcher le recrutement de talents de l’étranger dans les studios américains.

Via Polygon


BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUSBLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS

TESTS DE JEUX RÉCENTS

PREMIÈRES IMPRESSIONS

GF recommande

Les sorties jeux de la semaine du 14 janvier 2019

Lire la suite...

Sur Cinévore par GF

Audio : Podcast & Radio

Sondage GF

Est-ce trop tôt pour annoncer une prochaine Xbox?

Médias sociaux

À voir sur GF