The X-Files notre avis de la finale de la saison 10

Cinéma, séries télé, Netflix, Manga et super-héros

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Ce lundi était diffusée sur la chaîne américaine FOX et CTV au Canada la grande finale du retour de la série culte des années 90 The X-Files. Attention « spoilers » droit devant.

S10 : E6 - My Struggle II

Dans cet épisode, on revient sur une formule qui a bien servi la populaire série dans le passé s’appuyant sur une intrigue forte sur fond de conspiration. Alors qu’une pandémie éclate, on suit principalement l’agent Scully qui tente avec l’aide de l’agent Einstein (incarnée par Lauren Ambrose introduite au début de la saison 10), de comprendre pourquoi il y a propagation et surtout comment l’arrêter. La clé semble résider dans la structure de l’ADN de Scully altérée avec de l’ADN extraterrestre dans les anciens épisodes, qui pourrait permettre de créer un vaccin.

Scully

L’épisode « My Struggle II » était l’occasion de remettre en selle le personnage de « smoking man » qui a eu un rôle important à jouer dans les raisons de cette propagation initiée par un groupe d’élus ayant planifié être les seuls survivants d’un balayage des humains tels que nous les connaissons au profit d’une évolution provoquée. Ce personnage incarné par le Canadien William B. Davis est plus flippant que jamais. Après avoir survécu à une mort certaine, il est devenu un monstrueux personnage également physiquement. Mais ce n’est pas le seul personnage qui effectuait un retour dans la saison 10 puisqu’on nous a également brièvement servi Monica Reyes ayant eu une présence remarquée à la saison 9 en tant qu’agent du FBI. Cette courte présence nous prouve que Chris Carter n’hésite pas à revenir et puiser dans le passé pour assumer parfaitement sa saison 9, qui n’a pas été au goût de plusieurs amateurs, la meilleure de la série. Pour revenir à Monica Reyes, c’est elle qui a mis Scully sur la piste d’un possible vaccin contre la pandémie.

Infecté lui aussi, nous avons peu vu Mulder dans cet épisode. Suivant la visite d’un assassin chargé d’un message de « smoking man », Mulder s’est rendu jusqu’à la résidence de Spencer « smoking man » pour avoir des réponses. Encore une fois, on a pu sentir dans le jeu des deux acteurs, cette relation tendue poussée par la haine d’un côté, et par la rédemption de l’autre qui dure depuis le début de The X-Files. C’est un peu comme Batman et le joker, l’un ne va pas sans l’autre.

Dans cette finale, on a voulu laisser de la place aux deux nouveaux agents Einstein et Miller qui, on le pense, deviendront des personnages récurant de la saison 11(si saison 11 il y a !). Ce que j’ai aimé de cette finale est son tempo intense appuyé par une Gillian Anderson (Dana Scully) au sommet de son art. J’aurais voulu que les 6 épisodes de la saison 10 épousent ce modèle éprouvé que nous aimions et qui est la raison du succès aussi longtemps de The X-Files. Je trouve que seulement 3 des 6 épisodes ont été à la hauteur de mes attentes. Heureusement, ce dernier épisode « My Struggle II », a été captivant du début à la fin et s’est même permis de nous laisser en plan et c’est bien ainsi. Nous aurons plusieurs mois à nous casser la tête sur la suite des choses. Vivement une saison 11 de 24 épisodes !

 

star9

 

EisteinMiller

Les deux nouveaux agents, Einstein à gauche et Miller à droite.


BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUSBLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS