33 mois d'emprisonnement pour avoir piraté un film

Cinéma, séries télé, Netflix, Manga et super-héros

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

On savait que les studios hollywoodiens étaient en guerre contre le piratage de films via Internet, mais certainement pas que quelqu'un qui se fait prendre la main dans le sac pouvait recevoir une sentence de près de 3 ans d'emprisonnement!

L'histoire se déroule au Royaume Uni alors que Philip Danks, un homme qui a filmé le film Fast and Furious 6 au cinéma avec sa caméra pour ensuite le rendre disponible dans le cyberbuffet a reçu une sentence salée de 33 mois d'emprisonnement pour son geste. La Federation Against Copyright Theft a affirmé que la copie rendue disponible a couté des millions de dollars non seulement pour l'avoir propagé sur Internet mais également pour avoir gravées et vendues des copies au format DVD. 


BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUSBLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS