Voici pourquoi j’ai choisi le Lumia 625 de Nokia [49666]

Voici pourquoi j’ai choisi le Lumia 625 de Nokia

L’automne dernier je déclarais ouvertement dans un article que je détestais mon iPhone. Sans vouloir revenir sur les raisons, disons juste que je trouvais que l’iPhone 4 avait très mal vieilli et que le passage à iOS 7 a été catastrophique pour l’appareil qui s’est retrouvé en carence de puissance. Naturellement, j’ai attendu que l’iPhone 5 sorte avant de faire le choix de mon prochain téléphone. Tout en admettant que le gain de puissance de l’iPhone 5 fût une bonne chose, j’ai abandonné Apple pour me tourner vers un Nokia sous Windows Phone 8. Mon choix le Nokia Lumia 625. Mais pourquoi?

Principalement, je souhaitais un appareil très polyvalent, mais surtout avec un GROS écran. Windows 8 m’offrait justement cette polyvalence avec Explorer, un excellent navigateur Web et une compatibilité avec les nuages Skydrive de Microsoft que j’utilise beaucoup. Disposant d’un ordinateur sous Windows 8.1, d’une tablette sous Windows 8.1 et d’un téléphone Windows Phone 8, mes appareils se parlent donc tous. Le Lumia 625 était très abordable et c’était là aussi une de mes préoccupations majeures. Ainsi, j’ai pu embarquer sur un nouveau plan avec mon fournisseur sans payer l’appareil alors qu’avec un iPhone 5, un Galaxy S4 ou encore un Lumia 1020, un montant d’argent important était requis pour l’achat de l’appareil.

Jusqu’à maintenant, j’aime mon choix d’appareil. Le Lumia 625 n’est pas le plus rapide, mais il fait très bien le boulot. Ainsi, les applications et les jeux roulent bien, et ce, même qu’avec 512 Mo de mémoire vive, ce qui est peu en ce moment alors que les gros smartphones ont généralement 1 ou 2 Go. Heureusement, le processeur est un puissant Qualcomm Snapdragon S4 bicoeur cadencé à 1,2 GHz. La résolution de l’écran WVGA est décevante n’offrant qu’un ratio de 800 x 480 pixels, cependant, sur un écran de 4,7 pouces, il n’ya pas vraiment de problème. Mais en comparant le Lumia 625 avec le Lumia 1020, la différence est importante et j’en étais conscient, mais le prix de l’appareil l’est également. La caméra utilise le même logiciel que le 1020 pour la prise de photos ou de séquences vidéo. Naturellement, là aussi Nokia a coupé sur la lentille pour rendre le 625 accessible. Pour moi, ce n’était pas un problème puisque la caméra embarquée sur mes téléphones a toujours été un accessoire utile pour Facebook, Twitter et balayer les codes QR. N’allez pas croire que les photos ne sont pas jolies. Bien au contraire, les 5 mégapixels de la caméra arrière sont très suffisants pour utiliser le Lumia 625 pour partager des images sur les médias sociaux ou en remplacement d’une caméra pour le dépannage, surtout à l’extérieur. Il ne faut juste pas s’attendre à des clichés époustouflants. En mode vidéo, l’appareil peut filmer en Full HD, 1920 x 1080. La caméra avant qui sert surtout que pour Skype ou encore pour se prendre nous même en photo (un selfie) n’est que de 640 par 480 pixels soit nettement inférieur à la majorité des appareils disponibles cette année.

Au niveau des applications, il faut le dire pour le moment le Windows Store n'offre pas encore tout ce que l'App Store offre. Heureusement, les jeux et applications s'ajoutent rapidement et les gros noms y sont comme Netflix, tout.tv, rdio, Facebook, Twitter, YouTube, Vine, Tunein...etc.

Nokia-Lumia-625-2

En conclusion, le Lumia 625 est un gros téléphone, très abordable au niveau du prix qui me permet de bien naviguer sur Internet sans avoir à me forcer pour voir l’image. Par exemple, de mettre à jour notre page Facebook, ou encore poster sur Twitter n’est plus une tâche impossible, étant donné le gros clavier visuel. Je ne sais pas pendant combien de temps je l’aurai, mais pour le moment il fait très bien le mandat que je lui confie.


BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUSBLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS

Recherche

Sondage GF

Croyez-vous aux chances de succès de Google Stadia

Mots-clés populaires depuis 24h

Aucun résultat.

Médias sociaux

À voir sur GF...