Notre test de Ultimate Spider-Man
Ultimate Spider-Man
  • Date de sortie : 21 septembre 2005
  • Console :
  • Éditeur : Activision
  • Développeur : Treyarch
Le troisième jeu de Spider-Man de cette génération de console est de retour pour des aventures héroïques. La grande différence entre cet épisode et les deux précédents c’est que l'inspiration ne vient pas de la même série. Spider-Man Ultimate est sorti après l’original et retrace le scénario de l'homme araignée dans une perspective un peu différente. La deuxième grande différence est que le joueur a la possibilité de jouer avec Venom, le nemesis par excellence de Spider-Man.
 
Ultimate est une modernisation des séries Marvel les plus agées en visant un publique cible plus jeune. Le jeu s’adresse donc principalement à cette même catégorie de fans du héros de bande dessinée. Mais ne vous méprenez pas, le challenge est présent et ce, quelque soit votre âge. En effet, le début vous paraîtront facile, mais bien vite, la difficulté s’accroîtra et vous serez surpris de la difficulté de certaines missions. Tout le monde peut donc y trouver plaisir, de même qu'un bon défi.
 
Comme pour la plupart des jeux de Marvel, tout le focus est sur le mode histoire, où celle de Spider-Man y est racontée de manières toniques. Ce mode n’a pas une grande durée de vie, mais en raison d’un environnement très libre (tout comme dans le précédent jeu Spider-Man 2) vous passerez beaucoup de temps à vous balancez de file en file entre les immeubles de la ville verticale. En plus, la possibilité de jouer avec Venom est un ajout important pour la longévité du jeu, car il se contrôle d’une manière totalement différente. Pendant que Spider-Man s’efforce avec agilité et rapidité de sauver ceux qui sont en péril, Venom détruit tout sur son passage.

Du côté graphique, l’effort est dirigé beaucoup vers la ressemblance avec la bande dessinée. Par contre il est décevant de constater qu’au profit d’un aspect plus cartoon, ils ont rendu les décors beaucoup moins détaillés. D'une manière générale, les graphiques ne se sont pas une version améliorée des précédents jeux Spider-Man, mais ils sont très efficace puisque le moteur graphique utilise une nouvelle technologie pour les cinématiques, ce qui réussi à recréer l'ambiance exacte de la BD en déplaçant les personnages en mouvement à l'intérieur de cases de bande dessinées. L'impression général est que l'action sort directement des pages du livre. Venom est vraiment très bien recréé, probablement la meilleure version du personnage en jeu vidéo.

 
Comme pour Hulk Ultimate Destruction, le côté fort du titre est son contrôle et le plaisir que le joueur a simplement de se déplacer. Dans cet épisode, comme dans les deux précédents, le joueur aura la possibilité de se déplacer à une vitesse ahurissante en utilisant ses toiles d’araignées. Les fonctions du contrôle répondent très bien. Après quelques minutes de jeu seulement, vous ferez bouger Spider-Man comme un maître, ce qui ne veut pas dire que de l’entraînement supplémentaire n’est pas nécessaire. Pour Venom, il ne peut pas se balancer de toile en toile, mais il peut sauter à des centaines de mètres en hauteurs et en longueurs. Il peut sauter de toit en toit et, par moment, s’il est sur le point de chuter, s’accrocher sur les immeubles grâces à l'élasticité de sa symbiote. Les deux personnages peuvent combattre leurs ennemis avec de multiples combos et attaques spéciales. Spider-Man assaille ses ennemis avec de rapides coups de poings et coups de pieds tout en combinant ses toiles et d’agiles pirouettes. De son côté, Venom donne des coups à distance grâce à son pouvoir. Il lance des voitures et autres objets, puis finalement, il peut absorber l’énergie des gens en les mangeant.
 
La musique est bien intégrée à l’action comme dans les moments plus calmes. Cependant, il arrive très souvent à Spider-Man de passer des commentaires tels que : « Oh non, je vais encore être en retard à l’école! » ce qui n’a aucun rapport avec les circonstances. Venom, lui, préfère rester silencieux.

Le scénario du de Ultimate Spider-Man est directement tiré de la série Ultimate, selon une entrevue avec le créateur. Le jeu débute suite à la rencontre de Venom, dans le tome 39. J’ai été joyeusement surpris de découvrir de quelle manière dynamique et fidèle à la bande-dessinée les concepteurs ont décidé de présenter l’histoire. Premièrement, bon point selon moi, les cinématiques ne sont pas du CGI et regarder une vidéo dans ce jeu est semblable à la lecture d'une bande dessinée. Ce sont des cases qui se déplacent pendant que les personnages bouges à l’intérieur de celle-ci.
 
La durée de vie est variable puisque le jeu propose beaucoup de liberté. Après avoir fait toutes les missions, il vous est possible de retourner dans les énormes environnements où vous pouvez vous amuser follement. Pour votre plaisir hors-missions, vous pourrez choisir entre les deux personnages vedettes. Des costumes sont également débloquables. Ultimate Spider-Man est donc un bon achat.

+ Pour
  • Deux personnages jouables
  • Nouvelle technologie de cinématique
  • Grande liberté
- Contre
  • Durée de vie moyenne
  • Graphiques parfois peu détaillés
Rédaction Game-Focus donne la note globale de 7.9

GF recommande

Les sorties jeux de la semaine du 21 août 2018

Les sorties jeux de la semaine du 21 août 2017

Lire la suite...

PREMIÈRES IMPRESSIONS

Dernier "GameFocus Show"

 
 

Médias sociaux

Qui est en ligne?

Nous avons 1215 invités et aucun membre en ligne

GF sur Facebook

Commentaires récents

À voir sur GF