Notre test de Mario Superstar Baseball
Mario Superstar Baseball
  • Date de sortie : 28 août 2005
  • Console :
  • Éditeur : Nintendo
  • Développeur : Namco
Le célèbre plombier Mario a été la vedette de nombreux jeux tels que Super Mario Sunshine, Super Mario 64 et, plus récemment, quelques jeux de sport le mettant en vedette comme Mario Power Tennis et Mario Smash Football. La compagnie Nintendo a décidé d’intégrer le baseball à sa collection dans Mario Superstar Baseball. Voyons ce jeu en détails et s’il est intéressant ou bien s’il s’agit d’une piètre exploitation du baseball.
 
 
Mario Superstar Baseball nous propose quelques modes de jeu. Le mode essentiel est bien sûr celui nommé Pratique, qui nous explique très clairement, de A à Z, tout le fonctionnement du jeu. Mais le premier auquel je vais réellement m’attarder est le mode Challenge, qui est une sorte de mode histoire. La première cinématique, très entraînante, montre les joueurs qui s’adonnent au baseball entre eux, lorsqu’ils reçoivent une lettre de Bowser, les défiants de le vaincre. Vous aurez alors à choisir en premier lieu un capitaine d’équipe entre ces joueurs : Mario, Luigi, Donkey Kong, Wario et Yoshi. Par contre, ce ne sont pas les seuls que vous retrouverez de l’univers Mario. En effet, la princesse Peach, une plante carnivore, Toad et bien d’autres sont au rendez-vous. Par la suite, votre but sera de battre toutes les autres équipes afin que leurs joueurs se rallient à votre équipe pour ensuite déverrouiller la partie contre Bowser, pour un total de 6 parties. Puis, vous pourrez recommencer en montant d’un cran la difficulté qui augmente l’intelligence de vos ennemis. En complétant un niveau de difficulté, vous déverrouillerez des personnages pour d’autres modes de jeux. Vous vous déplacerez sur une carte à l’aide de votre capitaine d’équipe en équipe, ou bien au magasin où vous pourrez acheter quelques objets spéciaux comme de meilleures battes ou des balles. Pour accumuler de l’argent afin d’acheter le meilleur équipement, vous devez, si vous le désirez, aller voir quelques personnages sur le terrain qui vous feront jouer à des mini jeux intéressants, bien expliqués et simple d’apprentissage (ils utilisent les mêmes contrôles que dans une vraie partie). Vous devrez, par exemple, courir de base en base afin de ramasser des diamants. Mais attention, une boule enchaînée au milieu du terrain se réveillera de temps à autres et jettera les joueurs trop courageux en dehors du terrain pour quelques secondes. Vous devrez aussi travailler sur chacun de vos joueurs en remplissant des missions appelées Star Mission. Vous devrez frapper un coup de circuit ou bien être un joueur MVP. Si toutes ces missions sont remplies, votre joueur deviendra un « Star Player » et sera ainsi meilleur, car n’oublions pas votre but ultime : monter la meilleure équipe possible afin de battre le célèbre Bowser qui, pour une fois, n’a pas kidnappé la princesse. Mais revenons à une partie de baseball « classique », car dans Mario, ce qui est intéressant, c’est les variantes que cette franchise apporte au sport. Le principe reste le même : frapper la balle pour ensuite courir de base en base afin de faire le tour et de récolter des points. Vous occuperez tous les postes : lanceur, frappeur et dans le champ.
 
 
Tous ces postes, bien qu’intéressants, forment la petite faiblesse du jeu : les contrôles. Frapper et lancer ne pose pas de problèmes, mais c’est lorsque l’on s’occupe des joueurs dans le champ qu’il y en a. La gestion n’est pas efficace, on manque la balle car on ne sait pas quel joueur on contrôle, on perd notre joueur et, à la longue, le tout devient frustrant. Même chose pour les coureurs aux bases : en gérer plus d’un n’est pas simple et nos réflexes doivent être trop aiguisés, ce qui finit par rendre le jeu tout aussi frustrant. De plus, la fâcheuse tendance de vos adversaires à pratiquement toujours attraper vos coups est très ennuyeuse. Heureusement, la diversité des 6 terrains qui comportent de nombreux obstacles qui vous nuisent à vous ou à vos ennemis est plutôt intéressante. Sur le terrain de Donkey Kong par exemple, des tonneaux roulent de manière régulière, ce qui assomme vos joueurs dans le champ.
 
 
Revenons à l’une des variantes du jeu. Chaque capitaine d’équipe a un certain pouvoir de frappeur et de lanceur. Prenons Bowser : lorsqu’il utilise son pouvoir en tant que lanceur, il lance un missile qui fait un « loop » pour déjouer le frappeur. Vous aurez au commencement 2 étoiles qui correspondent à 2 utilisations de pouvoirs. Vous pourrez en gagner de temps à autre en remplissant une petite mission appelée Star Chance où vous devrez soit éliminer le batteur ou bien frapper une balle pour vous rendre à la première base. Une autre différence est le fait que ce n’est pas tous les joueurs qui possèdent un bâton. Certains frappent avec leur bras, comme Donkey Kong qui utilise un gant.
 
Vous pourrez également jouer à d’autres modes de jeux contre vos amis. Le mode Exhibit vous permet de créer votre propre équipe avec les personnages par défaut ou ceux que vous avez réussi à ajouter à votre liste grâce à vos talents en mode Challenge. Vous pourrez aussi jouer contre vos amis aux mini jeux dans un mode exclusivement réservé à ceux-ci. Le dernier mode est sans doute celui qui fait que Mario Superstar Baseball est un jeu de Mario et non un jeu de baseball classique. Vous alternerez, dépendamment de vos performances, de positions entre batteur, lanceur et au champ et votre but sera d’amasser le plus de pièces en 30 tours. Dans les pâturages qui vous servent de champ, différents symboles sont dispersés sur le terrain et, lorsque vous battez, votre montant d’argent sera déterminé par l’endroit où vous aurez frappé. Vous pourrez en gagner en éliminant un batteur ou en attrapant une balle.
 
 
Pour les bugs, on peut noter que les coureurs passent au travers des joueurs qui sont aux bases. Les graphiques, quant à eux, sont très respectables et dans le style de Mario. Les décors sont détaillés et ce qui est rond est rond et les polygones sont assez rares. De plus, les petits graphiques rétro lors des chargements sont assez intéressants et rappelleront sûrement des souvenirs au plus vieux d’entre nous. Côté sonore, les musiques et sons sont intéressants, drôles et nous mettent bien dans l’ambiance. Par contre, je me demande pourquoi Nintendo n’a toujours pas attribué de voix à ses personnages et que l’on doit encore lire tout ce qui est dit. Quant à la durée de vie, ses nombreux modes multi joueurs, tous jouables seuls, rajoutent quelques heures, mais finissent par être répétitif, car après tout, cela reste du baseball.
 
En conclusion, le fait que Mario Superstar Baseball comporte une histoire simple, mais efficace, de nombreux modes, de beaux graphiques et des sons très appréciés, vient compenser pour le fait que les contrôles sont frustrants et non efficaces et que les joueurs ennemis au champ attrapent trop souvent la balle. Vous n’y jouerez pas de longues heures de suite, mais le jeu en vaut la peine malgré ses petits défauts. S’il y a une suite et que Nintendo réussit à innover dans celle-ci, le jeu sera sûrement un jeu que vous devrez absolument posséder.

+ Pour
  • Mode histoire présent et simple
  • Graphiques et sons entrainants
  • Beaucoup de personnages
  • Mini jeux intéressants
  • Plusieurs modes, donc bonne durée de vie
- Contre
  • Gestion horrible des contrôles
  • Devient un peu répétitif
Rédaction Game-Focus donne la note globale de 8.3

GF recommande

Les sorties jeux de la semaine du 21 août 2018

Les sorties jeux de la semaine du 21 août 2017

Lire la suite...

PREMIÈRES IMPRESSIONS

Dernier "GameFocus Show"

 
 

Médias sociaux

Qui est en ligne?

Nous avons 1253 invités et aucun membre en ligne

GF sur Facebook

Commentaires récents

À voir sur GF