Test de l’appareil photo numérique Lumix GX7 de Panasonic

DERNIÈREMENT SUR ACCROTECHNO

GX7-boitier-avant

Même si nos téléphones intelligents qui comptent sur des capteurs de meilleure qualité jouent depuis quelques années dans les platebandes des appareils photo, il reste que le marché des appareils photo numériques de qualité demeure encore très fertile.

C’est comme si nous avions accepté d’utiliser le téléphone dans notre quotidien pour prendre des images de la vie de tous les jours et que nous faisions une exception pour utiliser un vrai appareil photo pour les voyages ou les moments importants. Par exemple, prendre en photo un item et son prix dans une boutique se fait bien avec un iPhone, mais immortaliser les premiers pas de bébé on choisi généralement encore aujourd’hui un appareil photo de meilleure qualité. Il est certain que l’avancement technologique des nouveaux téléphones comme l’iPhone 6 et le Galaxy S4 remplace le besoin d’un appareil photo dans 90 % des cas. Aujourd’hui, nous nous intéressons à un nouvel appareil hybride de Panasonic, le Lumix DMC GX7 chargé justement de combler votre 10 % de photos que vous souhaitez conserver ou imprimer.

C’est quoi au juste le DMC-GX7? 

Il s’agit d’un appareil photo numérique hybride de 16 mégapixels arborant un look rétro qui rappel les anciens appareils 35mm. Par hybride, on entend qu’il est possible d’interchanger les objectifs comme c’est le cas pour les appareils de type réflex. Également, que l’on peut passer en mode manuel complet pour ajuster nous même des paramètres comme la profondeur de champ, la luminosité et le focus comme on le fait avec des appareils qualifiés de professionnels. Le DMC-GX7 se veut un appareil haut de gamme accessible et facile à apprivoiser pour vous permettre de prendre des images de qualité dans plusieurs situations très variées.

GX7-boitier-arriere

J’ai bien apprécié mon moment passé avec le DMC-GX7. Outre son look très réussi, je trouve lorsqu’utilisé en mode automatique, que sa rapidité à se mettre au focus est remarquable. De plus, contrairement à certains autres appareils sur le marché, le focus se fait totalement silencieusement. Si je le compare au Canon PowerShot SX50 HS, la différence est stupéfiante alors que DMC-GX7 prend une fraction du temps du Canon à faire le focus correctement sur ce que l’on cible et que le bruit est inexistant. Comme c’est le cas pour plusieurs autres appareils sur le marché, nous avons accès avec le DMC-GX7 à des modes automatiques préprogrammés pour nous rendre la vie facile. Ainsi, il vous est possible de choisir sur le menu de l’écran tactile parmi des modes tels que portrait clair, peau soyeuse, contre-jour doux, contre-jour clair, ton reposant, visage d'enfant, paysage net, ciel bleu clair, coucher du soleil romantique, coucher du soleil vif, eau scintillante, paysage nocturne clair, ciel nocturne froid… etc.

GX7-menu

Si l’écran tactile répond très bien du touché, je déplore l'arborescence complexe des menus qui rendent un peu compliqué l’atteinte du mode souhaité rapidement. Ce problème n’est toutefois pas exclusif à Panasonic puisque plusieurs autres compagnies tombent dans le même piège de loger le plus d'options dans le moins de boutons que possible. Une fois habitué avec la position des menus, on s’y retrouve bien de toute façon.

Comme viseur, un nous donne le choix entre l’écran ACL de 3 pouces ou encore du petit viseur direct inclinable qui se retrouve sur le dessus de l’appareil. Naturellement, vous aurez tendance à n’utiliser que l’écran ACL qui est de toutefaçon très clair et plus gros. Malheureusement, l’écran ACL ne peut être basculé sur l’axe horizontal, ce qui empêche complètement de faire des images de groupes sans l’assistance de quelqu’un avec la caméra sur trépied. De même, impossible de prendre un selfie à moins d’y aller au hasard. Plusieurs fabricants offrent cette possibilité à prix moins élevé. D’ailleurs, la Canon PowerShot SX50 HS dont je parlais plus haut le fait très bien.

GX7-vs-canon

À gauche, un appareil Canon avec écran rétractable. À droite, le GX7 de Panasonic et son écran qui ne peut que s'incliner verticalement.

En mode manuel, j’ai retrouvé mon ancienne passion pour la photo. Très simple à ajuster, on parvient à réaliser de belles images immédiatement ce qui n’a pas été le cas avec certains appareils réflex que j’ai testé dans le passé avec lesquelles j’ai raté plusieurs images. Naturellement, on peut également avec le DMC-GX7 se perdre dans les réglages voilà pourquoi j’insiste pour précise que pour rester en mode manuel avec cet appareil comme les autres, il faut avoir une bonne base en photographie. Franchement, aucune honte à n’utiliser que le mode automatique de cet appareil qui est tout simplement parfait.

GX7-soleil

Sur l’image, un superbe coucher de soleil avec le DMC-GX7 en mode auto réussi en un seul coup

GX7-Macro

Focus avant et flou arrière en mode manuel

Qui dit objectifs interchangeable dit prix élevé. Malheureusement, le DMC-GX7 n’y échappe pas. Pour arriver avec un zoom potable qu’offre aujourd’hui des appareils photo numériques milieu de gamme, on doit acheter des objectifs optionnels. Heureusement, Panasonic propose une bonne liste de 24 lentilles compatibles avec l’appareil DMC-GX7. On y trouve des téléobjectifs optimisés pour la distance ou encore à faisceau large et même un objectif pour enregistrement vidéo en 3D. Vous pouvez vous attendre à payer entre 400 $ et 1,400 $ selon le produit.

GX7-optique

Outre les objectifs, on peut ajouter un flash en option plus performant que celui qui intégré qui est relativement simpliste. D’ailleurs, je trouve sa conception un peu délicate qui me laisse croire qu’il serait facile de le casser en déplacement lorsqu’oublié en position ouverte. Pour le reste, j’aurais bien aimé la possibilité d’ajouter un micro en option. Malheureusement, il s’agit d’une option encore trop rare.

GX7-flash

En mode caméscope, on peut filmer en full HD 1080p ce qui est la norme d’aujourd’hui. Ce que je remarque est que le stabilisateur d’image fonctionne très bien et que les séquences filmées sont très fluides et très définies. Je n’hésiterais pas une seconde à l’utiliser comme caméra vidéo pour saisir des moments importants.

Le WiFi c’est pratique! 
Quiconque a déjà configuré un téléphone intelligent pour qu’il envoie les images et vidéos par Internet une fois captés ne sera pas difficile à convaincre. Avec le DMC-GX7, il est possible de configurer un réseau WiFi pour faire la même chose. Ainsi en situation de travail ou juste pour avoir un “back up” en permanence, impossible de perdre des images. Comme cette fonction dépend du WiFi, vous pouvez le coupler avec votre téléphone cellulaire en partageant votre connexion. Ce faisant, vous allez pouvoir envoyer vos images de partout ou presque. Attention à votre forfait cellulaire cependant, surtout lors de transferts vidéo.

Pas de GPS 
Avoir la capacité d’envoyer nos images par WiFi est génial surtout quand en plus elles peuvent être identifiées géographiquement sur une carte. Malheureusement, ce n’est pas possible avec le DMC-GX7 qui ne possède pas de GPS. Avec le prix demandé de l’appareil qui est de près de 1000$, il s’agissait d’un incontournable. Certainement une suggestion pour les prochains modèles.

Focus Final 
Le Lumix DMC-GX7 de Panasonic est un appareil réellement intéressant. Il s’agit d’un moyen de se rapprocher du rendement des appareils professionnels sans les inconvénients. Si vous le choisissez, vous aimerez son look rétro, ses nombreux objectifs et flash en option, son poids qui n’est que de 402 grammes, mais surtout sa rapidité à se mettre au focus pour réussir vos photos à tous coups ou presque. Il conviendra aux journalistes du Web, aux blogueurs ainsi qu'aux photographes en herbe un peu plus connaisseurs que l'utilisateur moyen.

Pour

  • Conception qui inspire confiance;
  • Son poids (402 g.);
  • Sa rapidité d’exécution pour faire le focus;
  • Son mode automatique quasi infaillible;
  • Mode manuel efficace;
  • Vaste choix d’objectifs en option;

Contre

  • Son écran ACL qui ne bouge que verticalement;
  • Son prix un peu élevé (près de 1000 $);
  • Son minuscule zoom de base (4X);
  • Pas de GPS;
  • Pas de prise micro;

4 et demi

4,5/10


BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUSBLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS

Les derniers dossiers AT

Voici le Samsung Galaxy View Voici le Samsung Galaxy View 21/11/15 - Depuis le 19 novembre, Samsung et Bell proposent à leurs utilisateurs... More detail
Game-Focus dans un magasin du futur Game-Focus dans un magasin du futur 10/11/15 - Quand on m'a proposé d'aller couvrir l'ouverture du Sports Experts... More detail

Dernier "GameFocus Show"

 
 

Médias sociaux

Qui est en ligne?

Nous avons 1243 invités et aucun membre en ligne

GF sur Facebook

Commentaires récents

À voir sur GF