Les gros titres...

Bethesda annonce les dates des jeux VR DOOM VFR, Fallout 4 VR et Skyrim VR
Le mode franchise de NHL 18 en vidéo
SNES Classic: Mais pourquoi la console est-elle interdite au Québec?
Notre avis en vidéo du jeu Masquerada: Songs and Shadows

Focus sur

À ne pas manquer

Logiciels

Plus de 10 ans après sa sortie en arcade, et après avoir été porté sur PS1 et Dreamcast, le super-ultra-méga (je cherchais des mots français à l’assonance japonaise) bizarroïde jeu de combats 2D JoJo’s Bizarre Adventure revient sur nos consoles HD. Mis à part les fans de jeux combats de la belle époque, le prix de 19.99$ (ou 1600 Microsoft points sur Xbox 360) demandé par Capcom risque de repousser plusieurs joueurs.

Un jeu de combats « old school »

JoJo’s Bizarre Adventure HD Ver. n’est pas un jeu « sexy ». Les mécanismes des combats sont obscurs aux premiers abords, la liste des mouvements dans le menu « pause » est codée et le mode « tutorial » laisse le joueur à lui-même, sans consignes pour s’améliorer. La façon la plus simple d’atteindre un bon niveau de performances est d’effectuer quelques recherches sur internet pour dénicher diverses astuces. Quel est le dernier jeu vidéo auquel vous avez joué qui vous a obligé d’aller sur internet pour progresser? Est-ce Mortal Kombat 3 en 1995 sur Super Nintendo? Moi oui!

   Le problème avec la jouabilité de JoJo’s Bizarre Adventure HD Ver. c’est qu’elle ne s’apparente à rien de ce qui se fait dans les jeux de combats, enfin presque. Dernièrement, Persona 4 Arena nous a proposé quelque chose de semblable. Pour gagner un combat, vous devez impérativement faire appel à votre Stand. Une sorte d’apparition extra physique (à l’image de Persona 4 Arena) vous permettant de produire des coups plus puissants que ceux de votre personnage de base. Je le répète, il est impossible de gagner un combat sans avoir recours aux Stands! Quand l’adversaire attaque votre personnage directement à l’aide de son Stand, votre barre de vie baisse beaucoup plus que s’il attaquerait votre propre Stand, et l’inverse est tout aussi vrai. Notez que chaque Stand de chaque personnage se contrôle différemment. Certains sont rattachés au corps du personnage, tandis que d’autres peuvent parcourir seul l’écran de jeu alors que le héros reste dans son coin en prenant la pose, etc. Aussi, les Stands ont chacun une barre d’énergie qui se charge et se décharge automatiquement. Quand la barre d’énergie de votre Stand est vide, vous êtes en danger! Je vous laisse imaginer la complexité entourant JoJo’s Bizarre Adventure HD Ver.! De plus, comme une bonne partie des jeux de combats de cette époque, les personnages sont rigides et débalancés (on en retrouve des plus puissants que d’autres). Si vous comptez vaincre des asiatiques sur le mode en ligne, attachez vos tuques, vous allez devoir passer plusieurs heures devant votre écran!

Quand la culture asiatique rencontre la culture occidentale

Les 22 personnages, eux, ont de la gueule. Tirés du manga d’Hirohiko Araki du même nom, les personnages de JoJo’s Bizarre Adventure sont un mélange de culture japonaise et européenne. La plupart sont habillés de vêtements excentriques, portent des bijoux extravagants et prennent des poses de chanteurs pop (même Pet Shop le faucon). Tout comme les personnages, les graphismes sont très colorés, et ce, même sans le filtre HD (à cocher ou décocher dans les options) qui ne fait que lisser les pixels. L’écran de jeu est au format d’origine 4/3 et non pas en 16/9 (on retrouve deux barres de chaque côté de l’écran). Les puristes apprécieront, les autres moins. Les musiques restent dans la veine des productions vidéoludiques de la fin des années 90 : guitares électriques, synthétiseurs. C’était avant la qualité du mp3 et on n’y porte guère attention, excepté si on a mal à la tête.

   Du côté du solo, on retrouve un mode « Story », « Challenge », et « Training ». Dans le mode « Story », les personnages ont chacun une histoire racontée à l’aide de quelques lignes de texte. Des lignes de texte qui passent à la vitesse de l’éclair, une demi-seconde ou une seconde si vous êtes chanceux. Du coup on se fiche de l’histoire et on fera en sorte de passer rapidement aux combats. On appréciera quand même la possibilité de choisir le degré de difficulté des combats. Une graduation effectuée à l’aide de 8 étoiles (j'ignore sur quel système de mesure les développeurs se sont basés). Avec un bon niveau d’expertise, le mode en ligne peut être intéressant, malgré quelques temps de latence durant les combats. On retrouve même une option « replay » pour revisionner nos défaites.

Conclusion

On se demande pourquoi Capcom s’est attardé à ressortir en HD un tel titre que JoJo’s Bizarre Adventure. Peut-être parce que CyberConnect2 (Naruto Shippūden: Ultimate Ninja Storm) et Namco Bandai s’apprêtent à lancer un nouveau jeu de combats issu de la franchise. Quoi qu’il en soit, JoJo’s Bizarre Adventure HD Ver. est un jeu correct, mais Capcom possède tellement de classiques méritant un lifting HD qu’on regrettera presque ce ne soit pas un autre jeu qui ait profité de l’attention de l’éditeur (Strider 2 en tête de liste). JoJo’s Bizarre Adventure HD Ver. est un jeu s'adressant à un public cible: les fans de jeux de combats 2D de la vieille école. 

 


BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUSBLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS

GF recommande

Les sorties jeux de la semaine du 21 août 2018

Les sorties jeux de la semaine du 21 août 2017

Lire la suite...

PREMIÈRES IMPRESSIONS

Dernier "GameFocus Show"

 
 

Médias sociaux

Sur Cinévore par GF

Podcast radio GF

Qui est en ligne?

Nous avons 1173 invités et aucun membre en ligne

GF sur Facebook

Commentaires récents

À voir sur GF