Game-Focus / Cinévore était de la représentation en avant-première du film Pirates des Caraïbes : Les morts ne racontent pas d'histoire, au Cineplex Odeon de Ste-Foy. Hé oui, Disney revient avec un cinquième volet aux aventures du charismatique pirate Jack Sparrow. Depuis 2003, on nous a offert quatre films de qualité inégale, allant du chef-d'oeuvre "La malédiction de la Perle noire" au décevant "La Fontaine de jouvence" en 2011. Tournage chaotique et difficile, Disney accouche finalement de son ambitieux projet : Jack Sparrow confronté au menaçant Capitaine fantôme Salazar et la recherche du trident de Poséidon, rien de moins. Est-ce que l'aventure m'a plu? Ouiiiii! Voici mon avis sur ce voyage en mer unique.

***critique sans divulgâcheurs (sans spoilers)***

Wow, quelle expérience cinématographique! Ce film m'a touché sous différents aspects : Il m'en a mis plein les yeux et les oreilles, m'a fait sourire, même éclater de rire, il m'a même apporté une petite larme.

En mer, moussaillon!

Le film se lance avec une étonnante séquence qui vient mettre la table pour le scénario du film. Rapidement on est fixé et les attentes sont là. Puis, le film nous plonge dans une séquence spectaculaire de vol de banque, laquelle viendra présenter d'autres personnages et apporter tout de suite une bonne dose d'humour et même ultimement de drame. Déjà, après 15 minutes, j'étais à fond dans l'aventure. Et devinez quoi? Ce rythme, cette ambiance et ce FUN, s'est maintenu tout le long du film, jusqu'à la toute fin.

L'histoire (quoi que prévisible, même si la série sait nous surprendre en sacrifiant un personnage clé si elle le souhaite) tient la route. La progression du film se fait sans heurts, je n'ai pas noté de longueurs ni de réel passage inutile. Les effets spéciaux sont réalistes et les cascades extravagantes, imaginatives et originales nous en mettent plein la vue.

On retrouve la majorité des personnages de la série, personnages qu'on adore et qu'on a appris à connaître tout au long de ces 14 années de Pirates des Caraïbes. Les moments cocasses sont savoureux, pensons à l'étonnante scène de la guillotine, ou l'histoire du sextant. L'humour n'est pas omniprésente, ce n'est pas une comédie et l'histoire est sérieuse, n'ayez crainte. Mais tous les moments rigolos sont savoureux et il y en a plusieurs. L'excellent jeu de Jonny Depp aidant, évidemment.

Javier Bardem est très convaincant dans son rôle du capitaine Salazar. Il fait peur, autant par son apparence (appuyée par des effets spéciaux étonnants), son jeu et le bruit de son souffle d'outre-tombe. En passant, le doublage français est de très bonne qualité, autant pour Javier, Johnny, Geoffrey (Barbossa) et les autres. Parlons-en d'ailleurs. Le duo de nouveaux acteurs qui campent des personnages importants à cette aventure, offrent une performance correcte. Brenton Thwaites qui joue Henry Turner manque un peu de conviction et semble "trop propre" pour le film. Par contre, la belle Kaya Scodelario qui joue Carina Smyth aka "c'est une sorcière!" nous offre une solide performance. Si suite il y a, j'espère la retrouver.

Pirates des Caraïbes : Les morts ne racontent pas d'histoire, comporte des dizaines de liens et clins d'oeil aux précédents films, il est donc préférable d'avoir vu les autres. Cela vient surtout appuyer l'aspect émotif du film et ainsi, toucher davantage le cinéphile dans la salle.

Vous l'aurez compris, j'ai adoré ce film (et l'ami Yannick qui m'accompagnait aussi). Quelle aventure! Du gros fun, du début à la fin! À voir sur grand écran! Bravo au duo de réalisateurs Joachim Rønning et Espen Sandberg (série TV Marco Polo, film Kon-Tiki, en nomination meilleur film en langue étrangère aux Golden Globes et Academy Award) pour ce 129 minutes de plaisir! Ah oui, et "thumbs-up" à Sir Paul McCartney et son petit rôle de pirate "particulier" qui m'a bien fait sourire.

Note finale : 


BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUSBLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS

Médias sociaux

Commentaires récents