Les gros titres...

Le jeu StarFlint a atteint son objectif Kickstarter
Agents of Mayhem et ses agents Bombshells en vidéo
La console SNES Classic Mini offerte jusqu'à la fin 2017
Le jeu ARMS a déjà eu sa première mise à jour

Focus sur

Le GF Show

Tests de jeux vidéo

 

 

 À écouter pendant votre lecture

Plateformes : PCPS4 small

Éditeur : Finji

Développeur : Infinite Fall

Genre : Narratif / Exploration

Date : 21/02/2017

ESRB : T

Langue : Anglais

Prix lancement : 20 $

 

 

Night in the Woods est développé par le studio indépendant Infinite Fall et distribué par Shinji. Il a été financé via la plateforme Kickstarter à hauteur de 209 000 $ en novembre 2013.

La première chose qui frappe est indéniablement : ce jeu est beau. Les couleurs et la direction artistique unique en 2D laissent pantois et l'exploration du jeu et de ces nombreux tableaux n'en est que plus agréable. Mais il faut également voir tout cela en mouvement : les animations dans les décors et les personnages sont fluides et il se dégage une impression de vie assez bluffante qui donne envie de vivre dans cette petite ville rurale. La bande-son est un peu plus en retrait même si certains thèmes musicaux flattent agréablement l'oreille.

 

screen aa

 

Mais une fois que l'on a terminé de s'extasier sur le visuel, il faut jouer. Comment joue-t-on dans Night of in The Woods ? L'aspect principal du jeu se base sur sa narration à travers les dialogues avec des personnages. La plupart du temps il faudra se déplacer d'un point A à un point B pour déclencher une nouvelle discussion. Vous serez également récompensé en explorant la ville par des petits événements révélant des choses sur la ville ou sur les personnages. Enfin, il y a bien un côté plateforme avec votre personnage qui peut sauter un peu partout mais concrètement ce n'est que peu exploité et à aucun moment il n'y aura de passages difficiles.

 

screen e

 

De nombreux mini-jeux ponctuent l'aventure et s'ils sont tous très simple dans leurs mécaniques, ils sont véritablement variés et certains sont même très drôle. Là encore le défi n'est pas vraiment présent car rater un de ces épreuves n'est jamais sanctionné et la plupart de ces jeux sont facultatifs. Vous pourrez donc vous essayer à un clone de Guitar Hero, faire du lancer de tacos, de l'assemblage de robot ou encore un vrai jeu dans le jeu avec Demon Tower, une sorte de roguelike action.

Le jeu est relativement linéaire malgré des moments où l'on peut faire des choix qui vous feront emprunter des embranchements différents mais qui n'auront finalement que peu de conséquences et ne changeront pas fondamentalement votre expérience de jeu ce qui fait que ce jeu n'a que très peu d'intérêt à être rejoué. Le jeu se termine environ en 7 ou 8 heures.

 

screen k

 

L'histoire est celle de Mae Borowski, qui revient dans sa ville natale de Possum Springs après avoir abandonné l'université sans que l'on sache pourquoi. Elle y retrouve donc sa famille et ses amis d'enfance à un point de sa vie où elle semble un peu perdue. Une des grandes force de ce jeu est la qualité de ses dialogues et ses personnages hauts en couleur. Les conversations sont hilarantes pour peu que vous soyez réceptif à un humour un peu régressif et l'écriture reste de qualité pour la majorité du jeu. Au fur et à mesure que l'on progresse, on en apprend plus sur le passé de Mae et des gens qui l'entourent ainsi que sur la ville qui est un personnage à part entière.

 

screen h

 

On touche à des questions sociales, religieuses, on s'interroge sur le sens à donner à notre vie et comment surmonter des traumatismes liés à l'enfance. Cela manque de subtilité, certes. C'est parfois évoqué de manière superficielle, c'est vrai. Il reste toutefois une impression générale de sincérité assez maladroite parfois mais qui tente d'évoquer des thèmes encore peu courants dans le jeu vidéo. On lui pardonnera moins ce dernier tiers partant dans des considérations beaucoup moins terre à terre liées au paranormal et au complot ésotérique qui jurent avec le reste du jeu qui avait su rester simple et drôle. Dommage.

 

screen f

 

Night in the Woods est un jeu atypique. Pourvu de graphismes absolument magnifiques et habité par des personnages et des dialogues souvent drôles et parfois touchants, il semble vouloir toucher à plusieurs thèmes à la fois sans vraiment les creuser réellement  et se perd dans un ton radicalement différent en fin de partie. Le jeu ne plaira pas à tout le monde. Si vous aimez les jeux narratifs misant sur leurs personnages et les dialogues plus que sur le gameplay, cette œuvre vidéoludique vous plaira certainement. Sinon, les allers retours incessants et le manque d’interactivité vous agaceront certainement.

 

pour

  • Visuellement magnifique
  • Les dialogues hilarants
  • Les mini-jeux
  • Les personnages attachant
  • Certaines musiques
  • Les thèmes abordés...

contre

  • ...de manière trop superficielle
  • Beaucoup d'allers retours
  • Un dernier tiers moins intéressant
  • Un sound design un peu pauvre
  • Entièrement en anglais

Score6 5


BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUSBLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS

GF recommande

Les sorties jeux vidéo de la semaine du 26 juillet 2017

Les sorties jeux de la semaine du 26 juin 2017

 

Lire la suite...

PREMIÈRES IMPRESSIONS

Dernier "GameFocus Show"

 
 

Médias sociaux

Sur Cinévore par GF

Podcast radio GF

Qui est en ligne?

Nous avons 976 invités et aucun membre en ligne

GF sur Facebook

Sondage GF

Allez-vous suivre l'E3 2017?

Commentaires récents

À voir sur GF