Les gros titres...

La saison 2 de For Honor débutera le 16 mai
Un événement INJUSTICE 2 à Toronto au début de mai
Nouvelle console Nintendo 2DS XL à paraître en juillet
Puyo Puyo Tetris testé par Game-Focus

Le GF Show

Tests de jeux vidéo

 

Avertissement : La copie du jeu utilisée pour la production de cette critique a été gracieusement offerte par l’éditeur. Les opinions dans cette critique ne tiennent pas en compte la participation de l’éditeur qui n’intervient aucunement dans le processus de rédaction de nos textes et nos vidéos.

Date de sortie : 2 décembre 2016

Plateforme : PC

Éditeur : Black Shell Media

Développeur : Lamina Studios, Mike Studios

Genre : Rogue-like

Prix : 13.99 $ (Steam), 17.69 $ (Gog)

 

 

Allez, encore une partie. Cette fois-ci ça devrait passer. Encore mort. Bon. Y a pas de raison que la prochaine ne soit pas la bonne. Allez, je forge cette nouvelle arme et j'augmente mes statistiques passives et c’est reparti. Mort. J'ai pas eu les bon objets, j'aurais plus de chance à la partie suivante. Cette fois-ci je... Ah ? Il est 2 heures du matin ? Allez, juste une petite dernière... Voici le genre de situation dans laquelle je me suis retrouvé lors du test de Dungeon Souls.

 

Screen 25

 

Pourtant, le jeu n’a, à priori, pas grand-chose pour se démarquer : un rogue-like en 2D pixel-art en vue de dessus. De plus, de l’aveu même des développeurs, le jeu s’assume comme un héritier de références du genre comme Nuclear Throne, Risk of Rain ou Overture. Derrière ces atours génériques au possible, Dungeon Souls vaut-il la peine d'être essayé ?

Nous avons donc ici rogue-like empruntant à Nuclear Throne sa jouabilité précise et son rythme très rapide. Mais, contrairement à ce dernier, Dungeon Souls dispose aussi d’éléments persistants comme dans un certain Rogue Legacy. Ainsi, le joueur conserve l’or et les ingrédients ramassés entre chaque partie.

L’or peut être utilisé soit pour fabriquer de nouvelles armes et objets dans la forge arcanique avec les ingrédients ramassés ou pour augmenter les statistiques de départ des héros dans l’écran de sélection de personnages. Au choix, moyennant finance, vous pouvez augmenter votre résistance magique, votre attaque, votre taux de coups critique, etc. De plus, plus vous utilisez un héros et plus son rang s'améliore. Ainsi, vous pourrez améliorer votre héros jusqu’à 5 fois.

 

Screen 35

 

Durant une partie vous gagnez des niveaux avec votre personnage. C’est l’occasion d’utiliser les points obtenus pour augmenter une des 6 caractéristiques de base. Vous aurez aussi périodiquement la possibilité d’améliorer une des 3 compétences qui varient selon le héros. 

Nous en venons aux objets. Chaque héros dispose d’un emplacement pour un objet activable (ceux avec un contour orange) et trois emplacements pour potions (de soins, de rage ou de coups critique). Pour le reste, il y a une pléthore d’objets offrant des bonus passifs que vous pouvez cumuler à l’infini dans chaque partie. Vous pouvez vous en procurer dans les magasins présents à chaque étage ou dans des coffres, les plus rares demandant d’avoir des clés pour les ouvrir. Ces objets ne sont pas persistant et disparaîtront à chaque mort.

 

Screen 44

 

Le déroulement du jeu est simple : à chaque niveau, il y a un certain nombre de portails générés aléatoirement à activer afin de débloquer le passage pour le niveau suivant. Chacun de ces niveaux est généré de manière procédurale permettant à chaque partie d’être différente. Vous traverserez plusieurs environnements comme les égouts, la neige ou encore une bibliothèque de magie, certains niveaux étant accessibles uniquement pas des passages cachés. Enfin, les inévitables boss sont de la partie, proposant un challenge plus soutenu.

Vous avez accès au départ à 3 classes puis 7 autres seront à débloquer. Chacun de ces héros à ses propres capacités et une façon particulière de jouer. On sent toutefois que le jeu est beaucoup plus facile pour les héros qui se battent à distance par rapport à ceux au corps à corps.

Et l'on touche là à un des plus gros défauts du jeu : son équilibrage. Ce problème est habituel dans le genre rogue-like mais ici c'est particulièrement frappant. Certains objets sont clairement trop puissants et certaines classes sont énormément avantagées. Enfin, le boss final représente un pic de difficulté énorme par rapport au reste du jeu. Le jeu étant sorti d'accès anticipé récemment, il y a fort à parier que l'équilibrage sera peaufiné dans les prochaines semaines.

 

Screen 55

 

Le jeu manque également rapidement de visibilité entre les hordes d'ennemis les effets de nos armes, les projectiles et les pièges, il est parfois difficile de comprendre ce qui se passe à l'écran. Enfin, l'aléatoire prendre une place vraiment importante et la réussite d'une run dépendra beaucoup des objets que vous allez ramassé. Notez qu'il existe un mode multijoueur mais uniquement en local et aucune informations ne laisse penser qu'un multijoueur en ligne sera implémenté pour l'instant.

Ces défauts ne sauraient pas faire oublier que le jeu est d’une efficacité diabolique et il y a une vraie sensation de progression que ce soit notre personnage ou nos capacités en tant que joueur. Ainsi, les parties s’enchaînent à un rythme effréné et il est difficile de décrocher. Ce n'est pas donc pas le jeu le plus original du monde, mais ce qu'il fait il le fait bien et s'il manque encore du contenu pour en faire un indispensable, son petit prix devrait finir de vous convaincre.

 

pour

  • La jouabilité précise
  • Graphismes de bonne facture
  • Le rythme haletant
  • Les musiques agréables
  • Impression de montée en puissance bien retranscrite
  • Multijoueur local

 

contre

  • Devient rapidement illisible
  • Manque de contenu
  • Gros soucis d'équilibrage et des bugs
  • En anglais seulement
  • Pas de multijoueur en ligne

Score7


BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUSBLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS

PREMIÈRES IMPRESSIONS

Dernier "GameFocus Show"

 
 

Médias sociaux

Sur Cinévore par GF

Podcast radio GF

Qui est en ligne?

Nous avons 754 invités et aucun membre en ligne

GF sur Facebook

Sondage GF

Est-ce que la présentation de Nintendo vous a convaincu d’acheter la Switch?

Commentaires récents

À voir sur GF